AccueilStory

Zlatan risque très gros pour son implication dans une société de paris sportifs

Publié le

par Abdallah Soidri

© Instagram

On parle d’une forte amende et d’années de suspension.

Zlatan Ibrahimovic risque gros. Très gros. Selon le média suédois Aftonbladet, l’attaquant de l’AC Milan pourrait être sanctionné d’une amende autour du million d’euros et d’une suspension de trois ans pour son implication dans la société de paris sportifs Belthard. Depuis 2018, il est un des actionnaires de l’entreprise, ce qui va à l’encontre des règlements de la FIFA et de l’UEFA sur l’implication financière des joueurs dans des entreprises permettant de parier sur des matches organisés par les deux institutions.

Ce qui pose problème dans le cas du géant suédois, c’est sa participation aux rencontres de Ligue Europa et de Serie A avec l’AC Milan, de qualification pour la Coupe du monde 2022 avec l’équipe nationale pour lesquelles Belthard proposait des paris. Ce conflit d’intérêts est bien connu de la fédération suédoise de football, qui commentait pourtant en 2018, via son secrétaire général Håkan Sjöstrand, l’incompatibilité de la situation de Zlatan avec une participation au mondial 2018 :

"D’après le règlement du code de l’éthique de la FIFA, aucun joueur ne peut être directement impliqué ou détenir des actions dans une entreprise de paris sportifs. Je me réfère aux faits et aux règles qui s’appliquent à toutes les nations et aux joueurs souhaitant participer à la Coupe du monde."

De son côté, Belthard laisse planer le doute sur la poursuite de son partenariat avec Ibrahimovic. "Ce sont des questions qui devraient être soumises à la FIFA, répond à Aftonbladet Erik Skarp, le PDG de la société de paris. Nous avons un contrat avec Zlatan que nous suivons et, en cas de problème, nous nous en occuperons ensemble."

À voir aussi sur sports :