AccueilStory

Violences sexuelles dans le sport français : 177 personnes mises en cause

Publié le

par Lisa Drian

Le chiffre de la cellule de crise vient de tomber.

C’est un lourd bilan pour le sport français. Quarante fédérations sportives sur 115 sont mises en cause pour violences sexuelles et 177 personnes sont visées. La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a effectué un premier bilan ce mercredi de la convention nationale de prévention des violences sexuelles dans le sport, mise en place il y a quatre mois.

Une cellule de la direction des sports a recueilli des témoignages de membres de ces fédérations sportives depuis décembre 2019 jusqu’au 1er juin dernier. Et ils sont nombreux. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Ces affaires, essentiellement des agressions sexuelles ou des viols, touchent majoritairement des mineures (98 %) au moment des faits, dont presque 78 % sont des femmes. Pour la moitié des auteurs d’agressions sexuelles présumées, les faits remontent à une période antérieure à 2019. 

La déléguée ministérielle à la lutte contre les violences dans le sport, Fabienne Bourdais, est convaincue de l’efficacité de la démarche et se veut rassurante : "Le fait d’en avoir parlé permet à des personnes qui ont vécu des choses terribles, y compris il y a longtemps, de s’exprimer maintenant parce qu’elles savent que des suites vont être données. Ce ne sont pas des témoignages comme des bouteilles à la mer", a-t-elle expliqué au micro de France Info

Ces témoignages qui se succèdent depuis plus d’un an font suite aux révélations du site web d’informations Disclose, qui avait révélé des "dysfonctionnements majeurs" dans le traitement d’affaires présumées de pédophilie dans le sport. Actuellement, près de 90 procédures judiciaires sont en cours concernant ces affaires de viols ou d’agressions sexuelles, et 16 personnes sont incarcérées, a précisé la ministre des Sports. 

À voir aussi sur sports :