Vidéo : victime de cris racistes, Marega quitte le terrain en plein match

Il a pris la bonne décision.

Le foot portugais s’est réveillé ce lundi avec la tête des mauvais jours au lendemain de l’affaire Moussa Marega. Auteur du but victorieux pour son équipe du FC Porto sur la pelouse du Vitória Guimarães, l’attaquant malien a été victime par la suite de cris racistes de la part de supporters locaux. Excédé, il décide alors de quitter le terrain à la 70e minute de jeu.

Publicité

Sur les images de RMC Sport, on voit ses partenaires, son entraîneur Sérgio Conceição et les joueurs adverses tenter de le retenir. En vain. Moussa Marega est déterminé à quitter la pelouse et finit par être remplacé. Après la rencontre, de nombreux joueurs, dont des coéquipiers, ont témoigné leur soutien à l’international malien sur les réseaux sociaux. Et la presse portugaise n’est pas en reste. Record a titré "Marega 5 - Racisme 0", O Jogo parle d’un crime en Une et A Bola écrit "Nous sommes Marega".

Sur Instagram, l’attaquant s’est lâché, notamment auprès du corps arbitral. Il l’accuse de "ne pas l’avoir défendu et de lui avoir donné un carton jaune parce qu’il défend sa couleur de peau". Il adresse aussi un mot à "ces idiots qui viennent au stade pour faire des cris racistes", en leur disant qu’il "espère ne plus jamais les revoir sur un terrain de football".

Publicité

Par Abdallah Soidri, publié le 17/02/2020