AccueilStory

Une arbitre a subi une terrible agression lors d'un match amateur

Publié le

par Abdallah Soidri

©️ Photo by Ben Wiens on Unsplash

Des comportements honteux.

Une honte ! Voilà comment on pourrait qualifier la rencontre du 11 octobre dernier entre les U18 de la JS Pontoisienne et le FC Écouen (Val-d’Oise), lors de laquelle une arbitre de 19 ans a été agressée en plein match. Une tragédie en quatre temps qui a donné lieu à l’expulsion de deux dirigeants de l’équipe locale et d’un joueur. C’est d’ailleurs ce dernier qui a porté un coup de coude à la mâchoire de la femme en noir, Nada Benmerieme, comme le raconte en détail le blog Arbitrez-vous.

À la 69e minute, l’arbitre exclut un premier éducateur, non sans insistance. Cinq minutes plus tard, la tension monte quand elle sort le rouge pour un joueur suite à des menaces et des propos injurieux envers un adversaire. Il refuse de sortir et s’en prend alors verbalement à madame Benmerieme, front contre front :

"Qu’est-ce qu’il y a, toi, espèce de petite p*** ? Ferme ta g***** ou je t’e***** toi aussi. Je ne sors pas, tu vas faire quoi ? Je ne sors pas, tu vas faire quoi ? Je reste là et je vous e***** tous un par un. Ici on est à la Pontoisienne, on vous b**** moi et mon équipe, bande de fils de p***."

Il faut l’intervention de ses coéquipiers pour que le joueur daigne passer derrière la main courante, d’où il va continuer, avec des camarades, à invectiver l’arbitre. Celle-ci tente de reprendre le cours de la rencontre, mais un autre éducateur se montre agressif, envers un juge de touche cette fois. Il écope d’un rouge et refuse lui aussi de sortir. Quand la femme en noir le somme de quitter le terrain, il répond :

"Je ne sors pas, je ne sors pas. Je reste là, tu vas faire quoi ? Parle bien aussi, je ne suis pas ton pote, parle bien, respecte avec ta bouche, je ne rigole pas avec toi."

C’est à partir de là que la rencontre va définitivement dégénérer, avec le coup de coude porté par le joueur exclu à l’arbitre, on découvrira plus tard qu’il n’était d’ailleurs pas inscrit sur la feuille de match. Depuis, le président de la JS Pontoisienne a affirmé son soutien à la jeune arbitre, forte de 3 ans d’expérience, et annoncé des sanctions contre les personnes incriminées.

"Nous sommes catégoriques, nous allons les radier, ils ne feront plus partie de notre staff, ni l’éducateur ni le joueur. On ne cautionne pas du tout ce qu’il s’est passé si les faits sont avérés", détaille-t-il à France 3.

Cette affaire, qui a beaucoup ému le milieu du foot, est désormais entre les mains de la commission District 95. Son président, Claude Delforge, apporte également son soutien à la jeune femme et voit en elle "une jeune demoiselle prometteuse dans le milieu de l’arbitrage". Nada Benmerieme, de son côté, a déclaré que "l’arbitrage était loin d’être fini pour [elle]".

À voir aussi sur sports :