AccueilStory

Un supporter des Boston Celtics arrêté pour avoir jeté une bouteille sur Kyrie Irving

Publié le

par Abdallah Soidri

Depuis le début des playoffs, c'est déjà le 4e incident impliquant un supporter.

Un fan des Celtics a été arrêté par la police de Boston qui l'accuse d'avoir jeté une bouteille d'eau à destination des joueurs des Brooklyn Nets après leur victoire face aux Celtics en play-offs NBA, ce dimanche soir. La bouteille a atterri entre Kyrie Irving et Tyler Johnson, qui se sont alors arrêtés pour regarder dans les gradins du TD Garden d'où avait été lancé le projectile.

Après la rencontre, Irving a expliqué avoir pensé que la bouteille lui était destinée. L'incident est en effet survenu peu de temps après que le joueur a semblé essuyer ses chaussures sur le logo des Celtics inscrit sur le parquet, alors qu'il félicitait ses coéquipiers pour leur succès (141-126), qui leur permet de mener 3 à 1 dans leur série face à Boston.

"Nous ne sommes pas au théâtre. Nous ne jetons pas des tomates et d'autres trucs au hasard sur les gens qui se produisent", a déclaré Irving à propos du lancer de bouteille. Le supporter a été escorté par la police hors de la salle avant d'être arrêté, a précisé un porte-parole du Garden au Boston Herald. "Nous avons une tolérance zéro pour les violations de notre code de conduite des supporters, et cet individu est passible d'une interdiction à vie du TD Garden", a précisé le porte-parole.

Déjà le 4e incident

Irving, qui jouait cette semaine pour la première fois devant des supporteurs des Celtics depuis son départ de Boston en 2019 vers Brooklyn, s'est fait huer à chaque fois qu'il avait la balle. Son coéquipier chez les Nets, Kevin Durant, a estimé que certains supporters allaient trop loin.

"A un moment donné, les fans doivent grandir, a déclaré Durant. Nous ne sommes pas des animaux, nous ne sommes pas au cirque.... Ayez un peu de respect pour le jeu. Ayez un peu de respect pour les êtres humains et ayez un peu de respect pour vous-même. Votre mère ne serait pas fière que vous jetiez des bouteilles d'eau sur des basketteurs, que vous crachiez sur des joueurs ou que vous lanciez du pop-corn".

Cet incident est le dernier d'une série de faits impliquant des supporters, de retour dans les salles de la NBA après le huis-clos dû à la pandémie de Covid-19 que les Etats-Unis maîtrisent désormais sur leur sol.

La semaine dernière, un supporter de Philadelphie, qui avait déversé du pop-corn sur Russell Westbrook (Washington), a été banni indéfiniment de la salle des Sixers. La même sanction a frappé un supporter des Knicks, à New York, coupable de crachat sur Trae Young (Atlanta). Trois supporters du Jazz, qui avaient proféré des insultes racistes à des membres de la famille de la jeune star de Memphis Ja Morant, ont également été exclus à vie.

À voir aussi sur sports :