AccueilStory

Un stade porte désormais le nom de Christophe Dominici

Publié le

par Konbini Sports

Photo by CHRISTOPHE SIMON / AFP

Un stade qui est situé "pas loin de chez lui".

Le stade du Saut du loup, terrain d'entraînement du Stade français, a été rebaptisé stade Christophe-Dominici, mercredi lors d'une cérémonie en hommage à l'ancien ailier emblématique du XV de France et du club de rugby parisien, décédé brutalement en novembre 2020 à l'âge de 48 ans. 

"Christophe était l'incarnation du rebond favorable, l'éclair qui a illuminé Paris", a déclaré son ancien coéquipier Pierre Rabadan, adjoint aux sports de la maire PS Anne Hidalgo.

Si ce stade, situé dans le Bois de Boulogne, a été choisi, c'est parce qu'il "n'est pas loin de chez lui" (Dominici habitait à Boulogne-Billancourt) et également "proche de l'hippodrome de Longchamp", a expliqué l'élu. "Christophe avait une passion pour les chevaux", a précisé Rabadan devant près de 200 personnes, parmi lesquelles l'épouse, les deux filles et le père du défunt.

Chargement du twitt...

Renommer le stade "a une valeur inestimable, parce que ça dure", a souligné le directeur général du Stade français, Thomas Lombard, lui-même ancien coéquipier de Christophe Dominici, de 1997 à 2004.

"Christophe était plus qu'un joueur (...) Il a donné envie aux jeunes de lui ressembler", a ajouté le dirigeant, sous les yeux d'une équipe de moins de 14 ans du club parisien. Ces derniers portaient des t-shirts roses, aux couleurs du Stade français, avec sur la poitrine un portrait du joueur et dans le dos le N.11 et le message "Merci Domi", diminutif de l'ailier aux 67 sélections avec le XV de France.

Deux autres portraits étaient installés aux abords du stade : une photo du quintuple champion de France avec le maillot du Stade français et une oeuvre de l'artiste urbain C215 sur laquelle Dominici était représenté avec le maillot des Bleus.

"Christophe était quelqu'un qui m'était très cher. Je n'ai jamais caché aux autres qu'il était mon joueur préféré. Là, c'est irréel de voir un stade qui s'appelle Christophe-Dominici. Je ne me suis pas remis de cette histoire", a réagi devant la presse Max Guazzini, président du Stade français de 1992 à 2011.

Dominici, qui a marqué l'histoire du rugby par ses succès avec le XV de France (67 sélections, 25 essais, 4 victoires dans le Tournoi dont deux Grand Chelem, finaliste de la Coupe du monde 1999) comme au Stade Français (5 Boucliers de Brennus) est brutalement décédé fin novembre 2020 en chutant d'une route surélevée aux abords du parc de Saint-Cloud, suscitant une émotion immense au sein du rugby français et au-delà.

Konbini Sports avec AFP

À voir aussi sur sports :