AccueilFoot

Un défenseur prend sa retraite à 19 ans après avoir joué un ballon de la tête

Publié le

par Abdallah Soidri

© Instagram (bobbycopping)

Une décision difficile mais nécessaire.

C’est une histoire bien triste qui nous vient d’Angleterre. À seulement 19 ans, Bobby Copping, défenseur du Peterborough United, a pris la difficile décision de mettre un terme à sa carrière après une tête à l’entraînement aux conséquences terribles. En juillet dernier, il réalise ce geste des plus communs pour un footballeur, mais cette fois cela provoque chez lui une crise d’épilepsie puis une perte de la vue et une paralysie d’une partie de son corps.

Pour Copping, il s’agit d’un "incident bizarre", donc pas de quoi s’inquiéter outre mesure. Pourtant, à son retour sur le terrain, la même chose se produit. Le constat est sans appel : il faut raccrocher les crampons. "Ce qui rend cette histoire effrayante, c’est de voir à quel point les choses peuvent évoluer rapidement, raconte à la BBC le néo-retraité. J’évoluais à un très bon niveau, je donnais tout pour être le meilleur et puis j’ai fait une tête et ma carrière s’est terminée."

Du temps a passé mais Bobby Copping souffre toujours. Lui qui n’a jamais rencontré le moindre problème depuis qu’il a commencé le foot à l’âge de 8 ans est maintenant sujet à des pertes de mémoire et aux migraines. Depuis, son club lui a proposé un poste dans l’organigramme et l’ancien joueur a reçu des messages de soutien du monde entier.

Désormais, il s’est fixé comme objectif d’aider et d’alerter les footballeurs et les sportifs sur les dangers du jeu de tête chez les enfants, alors que de plus en plus d’études prouvent le lien entre ce geste et certaines maladies mentales.

À voir aussi sur sports :