AccueilStory

"Tribune contre la violence" : le foot pro veut dénoncer les violences faites aux femmes

Publié le

par Konbini Sports

©️ LFP

Joueuses et journalistes chantent pour dénoncer les violences conjugales.

"Entendez nos cris au-delà des stades" : c’est par ces mots forts que commence le chant de "La Tribune contre la violence", imaginé par la LFP et interprété par des joueuses pro comme Amandine Henry, Amel Majri, Camille Abily ou Wendie Renard, mais aussi par les journalistes Vanessa Le Moigne de beIN Sports, Marina Lorenzo de Téléfoot, la chaîne du foot et Marie Portolano de Canal+. Des joueuses des équipes de PanamBoyz & Girlz United, SOS homophobie et Le Refuge, engagées contre toutes sortes de discriminations, sont également au rendez-vous. 

C’est à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes que la LFP a décidé de partager ce message fort, qui sera diffusé sur les réseaux sociaux et chez les diffuseurs pendant la mi-temps ce week-end.

En 2019, selon le ministère de l’Intérieur, 142 310 personnes ont été victimes de violences conjugales, un chiffre en hausse de 16 % sur un an. Malheureusement, en 2020, cela ne devrait pas s’arranger, le contexte sanitaire et le confinement étant considérés comme des facteurs aggravants pour les femmes victimes de violences et leurs enfants lorsqu’ils sont confinés avec leur agresseur.

Un numéro d’écoute existe pour ces victimes : le 3919.

À voir aussi sur sports :