AccueilStory

Sur leur skateboard, des Thaïlandais roulent pour la démocratie

Publié le

par Konbini Sports

Photo by Lillian SUWANRUMPHA / AFP

Des skateurs thaïlandais ont rejoint le mouvement de protestation de la jeunesse contre le conservatisme de la société.

Manque d'espaces dédiés et manque de respect pour leur sport : sur leurs planches à roulettes, des skateurs thaïlandais ont rejoint le mouvement de protestation de la jeunesse contre le conservatisme de la société.

En bandes, ils roulent dans le cadre d'un mouvement pro-démocratie lancé en juillet de l'année dernière, exigeant des réformes de la monarchie, une réécriture de la constitution rédigée par les militaires et la démission du Premier ministre Prayut Chan-O-Cha. Une troisième vague de Covid-19 et la détention de nombreux dirigeants ont largement affaibli ce mouvement, même si des rassemblements plus modestes ont lieu quasi quotidiennement depuis la fin du mois de juin.

Lors d'une récente manifestation au Monument de la Démocratie, un haut lieu de la protestation à Bangkok, plusieurs groupes de skateurs glissaient sur des barres métalliques et des bancs tandis que d'autres escaladaient la partie centrale du monument pour y accrocher une banderole anti-gouvernementale.

Nattakarn Tewarit, 17 ans, estime que lui et ses camarades sont pratiquement traités en voyous en Thaïlande alors que leur discipline vient de devenir sport olympique aux Jeux de Tokyo. "Nous voyons des skateurs se faire chasser par la police et les agents de sécurité", a-t-il déclaré à l'AFP, ajoutant que la construction de nouveaux espaces dédiés permettrait de réduire les collisions avec les piétons dans les espaces publics. "Les manifestants classiques utilisent leur voix comme un outil contre le gouvernement, mais nous utilisons les skateboards... ils sont notre arme". 

Un autre skateur, Thana, 19 ans, est mécontent de la façon dont le gouvernement gère l'épidémie de coronavirus et affirme que la plupart des skateurs sont des jeunes de la classe ouvrière dont les familles ont été le plus durement touchées par la pandémie et les restrictions.

Mercredi, le nombre de nouveaux cas s'élevait à près de 12 000, après avoir atteint un pic de 23 000 infections par jour le mois dernier, mais les taux de dépistage ont également diminué. 

La fermeture des quelques skate parks de Bangkok, dans le cadre des restrictions, a également eu un impact néfaste sur les jeunes. "C'est là que les gens qui dépriment ou s'ennuient se retrouvent" habituellement, a déclaré Thana à l'AFP. "C'est plus qu'un simple sport". "Quand nous faisons des sauts au dessus de mannequins représentant le visage du général Prayut... nous voulons exprimer notre colère et notre désapprobation contre le gouvernement", explique Ice, 18 ans, à l'AFP.

AFP

À voir aussi sur sports :