CHICAGO, ILLINOIS – FEBRUARY 16: Giannis Antetokounmpo #24 of Team Giannis attempts a shot while being guarded by Kawhi Leonard #2 and Anthony Davis #2 of Team LeBron in the fourth quarter during the 69th NBA All-Star Game at the United Center on February 16, 2020 in Chicago, Illinois. (Photo by Lampson Yip – Clicks Images/Getty Images)

Retour sur les moments les plus marquants de ce All-Star Game parfait

Un concours de dunks d'anthologie, une cérémonie d'intro parfaite et le meilleur All-Star Game de l'histoire.

Du vendredi 14 au dimanche 16 février, la NBA était en fête avec son traditionnel All-Star Game. Un rendez-vous important de la saison, attendu avec impatience par les joueurs et le public. Et pour cette 69e édition, le spectacle était au rendez-vous, du match entre les rookies et les sophomores au match des étoiles du dimanche soir, en passant par les concours. Retour sur les événements marquants de ce All-Star week-end de folie. L’un des meilleurs de l’histoire.

Publicité

Le meilleur concours de dunks de l’histoire… et une polémique

Le Slam Dunk Contest 2020 restera dans l’histoire comme l’un des plus spectaculaires. D’une part grâce au niveau global des dunks réalisés et surtout, à la finale d’anthologie entre Aaron Gordon et Derrick Jones Jr. Le premier, déjà finaliste en 2016 dans un concours historique lui aussi, a été stratosphérique en réalisant 5 dunks ayant récolté la note maximale de 50. En face, le joueur de Miami a également épaté le jury avec ses nombreux riders (fait de passer le ballon entre ses jambes en plein air).

Les deux joueurs ont dû se départager sur un dernier dunk, après une égalité parfaite sur leurs trois tentatives en finale. Et c’est Derrick Jones qui s’adjuge le Slam Dunk Contest après avoir battu d’un petit point Aaron Gordon. Un résultat polémique alors que ce dernier avait réalisé la prouesse de dunker par-dessus Tacko Fall, joueur des Celtics qui culmine à 2,26 mètres (contre 2,06 mètres pour Gordon). Un geste qui aurait dû récolter la note maximale pour beaucoup d’observateurs et qui prive Gordon d’un premier titre après deux finales exceptionnelles (2016 et 2020).

Publicité

Une intro parfaite, des hommages à Kobe Bryant et un hymne horrible

La cérémonie d’introduction avant le All-Star Game a tenu toutes ses promesses. Jennifer Hudson a ému toute l’audience avec un hommage en chanson à Kobe Bryant. Juste après, le rappeur Common a enfoncé le clou avec un speech façon spoken word sur la ville de Chicago (dont il est originaire), ses légendes et un nouveau témoignage envers le Black Mamba.

Publicité

Un début parfait et émouvant, que la chanteuse Chaka Khan va gâcher avec son interprétation particulière de l’hymne américain. Cela n’a pas échappé aux internautes, qui s’en sont donné à cœur joie pour troller cette performance vocale.

Publicité

Un match des étoiles nouveau format au top

La NBA avait décidé de changer les règles de son match des étoiles, et beaucoup redoutaient de voir une nouvelle parodie de basket. Mais il n’en fut rien. Disons-le honnêtement : ce 69e All-Star Game a été une véritable réussite. Si les deux premiers quart-temps n’étaient pas les plus sérieux dans le jeu, les 3e et 4e périodes, décisives, nous ont offert du grand spectacle, beaucoup de suspense et une intensité défensive et offensive retrouvée. Avec à la clé, une victoire de la Team LeBron sur la Team Giannis 157 à 155.

Parmi les joueurs qui se sont le plus illustrés, mention spéciale à Rudy Gobert (21 points à 10/11 au shoot, 11 rebonds et 2 passes décisives) qui, pour sa première sélection au All-Star Game, a fait plus que répondre présent. Longtemps dans la discussion pour le titre de meilleur joueur du match, c’est finalement Kawhi Leonard qui s’est adjugé ce trophée individuel, renommé Kobe Bryant All-Star Game MVP.

Par Abdallah Soidri, publié le 17/02/2020