© Photo by Evan Agostini/Liaison

Voici le programme de Jordan pour concilier le tournage de Space Jam avec l'entraînement

Des journées de 15 heures !

Pendant l’été 1995, Michael Jordan doit mener de front deux gros chantiers : le tournage du film Space Jam et son entraînement avant la reprise de la saison, sa première complète depuis sa sortie de retraite quelques mois plus tôt. Dans l'épisode 8 de The Last Dance, on découvre comment le joueur des Bulls a réussi à concilier les deux, dans des journées qui commençaient pour lui à 7 h et se terminaient bien souvent à 22 h.

L’une des conditions de Jordan pour donner la réplique à Bugs Bunny était d’avoir un endroit où il pouvait continuer de s’entraîner. Warner Bros décide alors de construire un dôme sur le plateau, avec tous les équipements nécessaires à la pratique du basketball, et où le joueur pouvait enchaîner les paniers entre deux prises.

Publicité

L’emploi du temps de Jordan était organisé de la manière suivante : tournage de 7 h à 19 h, avec une pause de deux heures d’entraînement à la mi-journée, puis après les scènes, il enchaînait sur des matches avec d’autres joueurs NBA. Le genre de programme éreintant pour n’importe qui, sauf pour Michael Jordan.

Reggie Miller était présent à ces sessions et raconte à quel point il était impressionné par la routine de travail que s’imposait le célèbre numéro 23 :

Publicité

"C’était parmi les meilleurs matches que j’ai pu faire. Il n’y avait pas d’arbitre, donc chacun signalait ses propres fautes. C’était dur et brut. Je ne sais pas comment il a fait. Je ne sais pas comment il a trouvé l’énergie pour tourner toute la journée et ensuite jouer pendant 3 heures. On jouait jusqu’à 21 h ou 22 h et il devait encore soulever des poids, alors que ses journées commençaient à 6 h ou 7 h. C’était un vampire, ce mec."

Par Konbini Sports, publié le 11/05/2020