© Mercedes-AMG F1

En passant de l'argent au noir pour sa monoplace, l'écurie Mercedes prend position

L'écurie allemande a suivi l'engagement de son pilote, Lewis Hamilton.

La saison de Formule 1 va reprendre ce week-end. À quelques jours du grand retour des voitures sur le circuit du Grand Prix d’Autriche, l’écurie Mercedes a dévoilé sa toute nouvelle monoplace au coloris inédit. La traditionnelle Flèche d’Argent a laissé place à une voiture entièrement noire. Un changement radical que l’équipe allemande justifie par le contexte actuel de contestation sociale et par sa volonté d’affirmer sa position "contre toute forme de racisme et de discrimination".

Publicité

"Le monde a changé depuis que la F1 s’était rassemblée en Australie. Lors des cinq dernières semaines, le mouvement Black Lives Matter a montré combien nous avions besoin d’actions pour combattre le racisme et toutes formes de discrimination. En tant qu’équipe, nous avons écouté les membres du team pour voir comment refléter ce qu’il est aujourd’hui et devra être dans le futur.

Pour 2020, nous avons choisi, à travers cette nouvelle livrée, d’exprimer publiquement notre volonté d’améliorer la diversité dans notre équipe, où seulement 3 % des employés appartiennent aux minorités ethniques et où seulement 12 % sont des femmes. Nous devons trouver de nouvelles approches pour attirer des talents depuis différentes sphères de la société que nous ne touchons pas encore et nous savons qu’en réussissant cela, notre team n’en sortira que renforcé", développe Mercedes dans un communiqué, traduit par L’Équipe.

Très engagé ces dernières semaines suite à la mort de George Floyd, Lewis Hamilton, pilote pour l’écurie allemande, a salué l’initiative prise par son équipe. "Je suis si fier [d’eux], pour avoir ouvert les yeux sur le très sérieux problème que sont le racisme et la discrimination, s’est réjoui le Britannique sur Instagram. Les Flèches d’Argent ont été un éminent leader durant des décennies et elles sont au début d’une nouvelle ère, dans laquelle elles pousseront pour plus d’inclusion et de diversité."

Par Abdallah Soidri, publié le 30/06/2020