AccueilStory

Mort d’Aramburu : le second suspect Romain Bouvier mis en examen pour "assassinat" et écroué

Publié le

par Emma Couffin

L’homme vient d’être mis en examen pour "assassinat" et deux infractions liées à la détention d’armes.

Mort d’Aramburu : le second suspect Romain Bouvier mis en examen pour "assassinat" et écroué

© PAUL ELLIS / AFP

Loïk Le Priol, jeune militant du GUD, avait été interpellé mardi soir au poste-frontière de Zahony en Hongrie alors qu’il s’apprêtait à se rendre en Ukraine. Il s’agit du principal suspect dans le meurtre de l’ex-rugbyman Aramburu. Le jeune homme de 27 ans devra être remis par la Hongrie aux autorités françaises "dans un délai de dix jours", a annoncé le tribunal de Budapest vendredi.

Romain Bouvier, ancien étudiant de l’université parisienne d’Assas lié à l’ultra-droite, vient à son tour d’être mis en examen vendredi par une juge d’instruction pour "assassinat" et pour deux infractions liées à la détention d’armes. Il avait été interpellé mercredi dans la Sarthe.

À l’issue d’un débat devant une juge des libertés et de la détention auquel l’AFP a assisté, celle-ci l’a immédiatement écroué, soupçonné d’avoir mortellement tiré samedi sur l’ancien rugbyman Federico Martin Aramburu, a constaté un journaliste de l’AFP.

Loïk Le Priol est déjà connu des services de police pour sa radicalité et sa violence. Il doit comparaître, tout comme Romain Bouvier, devant un tribunal, en juin, pour "violences aggravées" contre un membre du GUD, qu’ils sont soupçonnés d’avoir roué de coups et humilié avec trois autres membres du mouvement d’ultra-droite.

Konbini sports avec AFP

À voir aussi sur sports :