AccueilStory

Les Mets et les Marlins quittent le terrain en laissant un T-shirt Black Lives Matter

Publié le

par Louise Leboyer

© SNY

Après un moment de silence, les équipes des Mets et des Marlins ont chacune quitté le terrain en signe de protestation.

L’indignation continue à la suite de l’affaire Jacob Blake, cible de sept coups de feu de la part d’un policier. Après la NBA, c’est l’ensemble du sport américain qui entame une grève pour élever la voix contre les violences policières. Hier, alors que devaient s’affronter les Mets de New York et les Marlins de Miami, les deux équipes ont quitté le terrain après un long silence.

Pendant 42 secondes, l’ensemble des équipes et leur staff ont observé un moment de silence, la casquette sur le cœur. Un temps faisant référence au numéro du maillot de Jackie Robinson. Le joueur des Dodgers de Brooklyn était le premier joueur noir à intégrer la Ligue majeure de base-ball après soixante ans d’interdiction. Depuis 2004, la LMB célèbre le Jackie Robinson Day le 15 avril, en hommage à sa date d’entrée dans la ligue en 1947.

Après cet hommage, les équipes se sont saluées et ont quitté le terrain en laissant sur le sol un T-shirt du mouvement Black Lives Matter. "On ne va pas juste fermer notre bouche et dribbler, fermer notre bouche et jouer. Nous allons défendre ce en quoi nous croyons", a expliqué le joueur des Mets, Dominic Smith, en conférence de presse.

La veille, le joueur s’était illustré en posant un genou à terre durant l’hymne national. Il avait ensuite donné une interview d’après-match poignante, dans laquelle il reconnaissait, les larmes aux yeux, que le plus difficile pour lui est de voir que "les gens n’en ont toujours rien à faire". Et d’ajouter : "Que cela continue sans cesse [les violences policières dont sont victimes les Afro-Américains aux États-Unis, ndlr] montre bien la haine dans le cœur des gens."

À voir aussi sur sports :