Mais que s'est-il passé avec Dietmar Hopp, le richissime propriétaire d'Hoffenheim ?

Pourquoi tant de haine ?

De la rencontre entre le TSG Hoffenheim et le Bayern Munich ce samedi, on ne retiendra pas la large victoire 6-0 des Bavarois. Ce qui a fait parler, c’est l’agitation en tribunes et sur la pelouse suite à une banderole des supporters munichois, insultante envers le richissime propriétaire d’Hoffenheim, Dietmar Hopp, 7e fortune allemande. Par deux fois, l’arbitre a interrompu la rencontre pour faire décrocher la banderole offensante et les joueurs, après avoir quitté la pelouse, ont terminé la partie en se faisant des passes dans le rond central. Une fin de match lunaire qui s’est déroulée sous les applaudissements du public.

Après les débordements dans la tribune visiteurs, tout l’état-major du Bayern Munich est descendu pour obliger les supporters à retirer la banderole. À l’issue de la rencontre, le président du club le plus titré d’Allemagne, Karl-Heinz Rummenigge, a témoigné son soutien au propriétaire du TSG Hoffenheim :

Publicité

"Au nom du Bayern Munich, j’ai profondément honte de ces idiots. Le temps est venu, pour la Bundesliga, la DFL et la DFB d’adopter une position unie face à ces idiots. C’est la face moche du football. J’ai honte et je me suis excusé auprès de Dietmar Hopp. C’est un vrai gentleman. Il a fait beaucoup pour le football à Hoffenheim. Ce qu’il s’est passé est inexcusable."

Le courroux des supporters bavarois ne date pas de ce week-end. Pour beaucoup d’entre eux, Dietmar Hopp symbolise l’irruption des nouveaux riches dans le football allemand, avec son club d’Hoffenheim. En investissant près de 400 millions d’euros (équipe, stade, centre d’entraînement), il a fait passer le club de cette petite ville de moins de 4 000 habitants de la 6e division à l’élite.

Publicité

Et il n’y a pas que les fans du Bayern qui haïssent le milliardaire allemand. D’autres ultras de clubs historiques ont manifesté leur rejet de Dietmar Hopp, comme ceux du Borussia Dortmund. L’Équipe rapporte que ces derniers ont d’ailleurs été interdits de déplacement à Hoffenheim pendant trois saisons après une banderole offensante envers l’homme d’affaires, en décembre dernier.

Par Abdallah Soidri, publié le 02/03/2020