AccueilFoot

Au Lesotho, un club de foot s'apprête à devenir le premier à payer pareil hommes et femmes

Publié le

par Lucie Bacon

© Instagram Kick4Life

"C'est une décision naturelle que nous devons prendre après plusieurs années pour lutter contre la discrimination."

Au Lesotho, le club Kick4Life FC se veut précurseur. Il est partout présenté comme le seul club au monde qui promeut l'égalité sociale et la BBC lui consacre un papier ce mois-ci.

On y apprend que ce club, pensionnaire côté hommes de la Premier League, et côté femmes de la Super League, les deux championnats d'élite locaux, s'apprête à payer de la même façon ses joueurs et ses joueuses. Les budgets alloués aux équipes féminine et masculine seront donc désormais les mêmes. À la BBC, Steve Fleming, co-fondateur du club, explique que c'est la crise liée au coronavirus qui l'a poussé à prendre cette décision : 

"Ce qui nous a donné l'envie de le faire maintenant, c'est l'épidémie de coronavirus et l'impact qu'elle a eue sur la violence sexiste au Lesotho. Il y a eu une augmentation significative (des violences) et nous avons vraiment senti qu'il était urgent pour nous de montrer que nous croyons en l'égalité des hommes et des femmes sur le terrain et en dehors, et cela envoie un message puissant. Si nous pouvons le faire au Kick4Life FC, au Lesotho, alors pourquoi ne pouvons-nous pas le faire ailleurs dans le monde et changer le football ?"

Puky Ramokoatsi, 31 ans, est arrivée au club il y a 10 ans, après avoir subi des violences sexistes. Désormais, c'est une des managers de l'équipe féminine, et elle est honorée de porter ce projet d'égalité salariale : 

"Je suis très fière de faire partie du premier club de haut niveau à s'investir pour l'égalité des sexes.  Cela pourrait en fait aider beaucoup de femmes à se motiver, puis à leur faire prendre conscience qu’elles peuvent être reconnues, qu’elles peuvent atteindre leurs objectifs et mettre en avant leur potentiel. Nous serons une source d'inspiration pour la communauté du football au Lesotho et dans le monde. Mais c'est aussi une décision naturelle que nous devons prendre après plusieurs années pour lutter contre la discrimination fondée sur le sexe et rendre autonomes les femmes et les filles."

Sur son site, le Kick4Life FC met à la fois en avant son engagement humain, mais aussi celui pour l'environnement : 

"En tant qu'organisme de bienfaisance et entreprise sociale, notre mission est de transformer la vie des jeunes vulnérables au Lesotho et, ce faisant, de promouvoir le développement durable à long terme."

À voir aussi sur sports :