Les joueuses américaines portent leur maillot à l'envers pour protester contre leur fédé

Le combat continue.

Le conflit entre les footballeuses de l'équipe nationale américaine et leur fédération n'est pas près de se terminer. Ce mercredi, les championnes du monde en titre ont porté leur maillot à l'envers (pour cacher le logo de la fédération) au moment de l'hymne national, avant d'affronter le Japon. Un geste de protestation après que l'instance américaine a affirmé dans un document que les internationales américaines ne méritaient pas le même salaire que les hommes, révèle Buzzfeed.

Publicité

Dans le combat judiciaire qui oppose les deux parties depuis un an sur la question de l'égalité salariale, la fédération a avancé ses arguments pour justifier la différence de revenus entre hommes et femmes en sélection. Pêle-mêle : les joueurs ont "plus de responsabilités" et affrontent plus souvent des "publics hostiles". Mais le coup de massue a été l'argument "biologique" pour légitimer cet écart salarial. Ce qui a provoqué un tollé outre-Atlantique et la démission du président de la fédération.

Après la rencontre, Megan Rapinoe a pointé "la misogynie et le sexisme flagrants utilisés comme argument contre [elles]". De leur côté, les joueurs de l'équipe nationale avait publiquement soutenu leurs homologues féminines dans leur combat. Mais cela ne semble pas avoir suffi. Le procès entre les joueuses et la fédération est prévu au 5 mai prochain.

Par Abdallah Soidri, publié le 13/03/2020