Les footballeuses espagnoles obtiennent gain de cause avec un accord salarial historique

Après 3 mois de grève.

Après des mois d’une grève illimitée, commencée en novembre dernier, les footballeuses professionnelles espagnoles ont enfin obtenu gain de cause. Elles ont signé ce mardi leur toute première convention collective qui leur garantit un salaire annuel de 16 000 euros minimum, des congés payés et des congés maternité. Une grande victoire pour les joueuses de première division espagnole dans leur combat pour obtenir de meilleures conditions de travail.

Publicité

"Cet accord implique la réalisation de trois objectifs pour toutes les parties : la promotion du sport, l’égalité entre hommes et femmes et la garantie des droits du travail", s’est félicitée la présidente du Congrès des députés Meritxell Batet. Pour la ministre des Sports, Irene Lozano, cet accord historique est une victoire pour "toutes les femmes espagnoles, car lorsqu’un groupe de personnes fait des progrès, tous les autres font de même".

Par Abdallah Soidri, publié le 20/02/2020