Le partenariat entre Visit Rwanda et Arsenal boosterait le tourisme du pays africain

Le PSG vient d'ailleurs de signer le même partenariat.

Vous l'avez peut-être remarqué si vous suivez la Premier League. Depuis mai 2018, les mots "Visit Rwanda" figurent sur la manche des maillots des Gunners. Un partenariat qui avait fait parler à l'époque, notamment pour le montant que le Rwanda payerait au club londonien (environ 30 millions de livres, soit environ 35 millions d'euros, pour 3 ans).

Publicité

Cette semaine, le PSG nous apprend à son tour son partenariat avec le Rwanda. Dans un communiqué datant de ce mercredi, le club parisien nous fait part de sa volonté de travailler avec "un pays doté d'une créativité sans limite, d'un environnement moderne et de productions Made in Rwanda exceptionnelles, le tout à travers des formats de communication originaux. Cette alliance reflète également l'esprit d’ouverture et la volonté du Rwanda d'établir de nouveaux partenariats d'affaire, français et étrangers."

Ce partenariat prendra forme au travers de visites de l'effectif parisien en Afrique, partagées sur les réseaux sociaux. Les mots "Visit Rwanda" figureront aussi sur les maillots d'entraînement et d'avant-match des joueurs, ainsi que sur les manches des maillots des féminines. Le PSG devrait également mettre en œuvre des programmes de formation spéciaux pour aider de jeunes footballeurs rwandais. 

Publicité

Mais ce partenariat favorise-t-il véritablement le pays africain ? Oui, selon Jeune Afrique, qui cite les chiffres du Conseil de développement du Rwanda (RDB). En 2018, le Rwanda aurait accueilli 1,7 million de visiteurs, soit 8 % de plus que l’année précédente.

Selon le cabinet d’analyse médiatique Nielsen, toujours cité par Jeune Afrique, ce bond de visiteurs a pu notamment être possible grâce au "Visit Rwanda" visible sur les maillots d'Arsenal. En 2018, les supporters du club londonien auraient donc reconsidéré leur vision du Rwanda, selon Belise Kariza, cheffe du département tourisme au RDB : 

"Avant la signature du partenariat, 71 % des millions de fans d’Arsenal dans le monde ne considéraient pas le Rwanda comme une destination touristique, à la fin de la première année du partenariat, la moitié d’entre eux considéraient le Rwanda comme une destination à visiter."

Publicité

Le tourisme sera-t-il de nouveau boosté grâce au partenariat avec le PSG ? On aura la réponse dans quelques mois. 

Par Lucie Bacon, publié le 05/12/2019