AccueilStory

Le pape est devenu socio de Boca Juniors, et on vous raconte pourquoi ça fait scandale

Publié le

par Konbini Sports

VATICAN CITY, VATICAN – MAY 24: Pope Francis plays with a ball during an audience to the Italian Football Federation at the Pail VI Hall on May 24, 2019 in Vatican City, Vatican. Pope Francis on Friday held an audience for more than five thousand young football players, along with professional football stars, coaches, educators, and experts, including the heads of several Italian sports institutions. (Photo by Franco Origlia/Getty Images)

Sacrilège en Argentine !

Le pape François, célèbre supporter de San Lorenzo, vient de recevoir sa carte de membre de Boca Juniors, un autre club de Buenos Aires, dans le cadre d'un partenariat en faveur de l'éducation.

Dans un pays, où l'on peut changer de tout, sauf d'équipe de football, ce "transfert" passe d'autant moins inaperçu que les supporters des deux clubs ne s'apprécient guère, même si les rivaux historiques de San Lorenzo et Boca sont respectivement Huracan et River Plate.  

"C'est une grande fierté de savoir que le pape François a sa carte de Boca et d'avoir reçu un maillot avec son autographe", s'est félicité dans un tweet le président du club, Jorge Ameal.

Boca Juniors et la fondation pontificale "Scholas occurentes", un réseau de centres éducatifs lancé à Buenos Aires à l'époque où François était archevêque de la capitale argentine et présent dans 190 pays, ont signé un partenariat. 

Sur Twitter, Jorge Ameal a posté des photos montrant le moment où la carte d'abonné est remise au souverain pontife au Vatican. Une autre photo prise à Buenos Aires montre le fameux maillot bleu et or du club portant le numéro 1 et le nom de François, orné d'un autographe du pape argentin, qui aura 84 ans jeudi. 

La fondation Scholas Occurrentes réunit plus de 400 000 centres éducatifs parrainés par l'Église catholique, dont la mission est de "répondre à l'appel à créer une culture de la rencontre et à rassembler les jeunes dans une éducation génératrice de sens", selon son site internet.

Konbini Sports avec AFP

À voir aussi sur sports :