AccueilFoot

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial 2e journée de L1

Publié le

par Abdallah Soidri

Des cracks et une chaîne qui bugue, la L1 est bien de retour.

Ce vendredi, en même temps que Koh-Lanta, débutait la 2e journée de Ligue 1. Pour ouvrir le bal, Lyon recevait Dijon pour son premier match de championnat, neuf jours après sa demi-finale de Ligue des champions perdue contre le Bayern. Et les choses commencent mal pour les Lyonnais qui concèdent l’ouverture du score au quart d’heure de jeu.

Les Rhodaniens peinent dans le jeu, à l’image de Maxwel Cornet, très maladroit.

Mais ils peuvent compter sur les individualités pour se sortir de là : Memphis Depay, auteur d’un triplé (dont deux penaltys), Rayan Cherki et Maxence Caqueret permettent à Lyon de remporter son premier match de championnat.

Samedi, Rennes, une des équipes hype de ce début de saison, affrontait Montpellier. Pour les Bretons, l’homme providentiel s’appelle Eduardo Camavinga. Le jeune milieu de terrain de 17 ans, auteur d’un but sublime, a régalé une nouvelle fois lors de la victoire des Bretons.

Dimanche, la dernière partie de cette journée de championnat a été marquée par le gros bug de Téléfoot, la chaîne du foot. Plusieurs abonnés étaient dans l’incapacité de regarder le multiplex de 15 heures.

Pour clôturer cette journée, l’OM se déplaçait à Brest, pour son premier match de la saison, le premier ayant été reporté après plusieurs cas de Covid-19 dans l’effectif. Et ça commence bien pour les Olympiens qui mènent rapidement 2-0 grâce à des réalisations de Thauvin et Caleta-Car.

Malgré deux buts de retard, les Brestois poussent et finissent par réduire le score juste avant la mi-temps, par l’intermédiaire de Romain Faivre, qui célèbre son but avec le signe JuL. En seconde période, les joueurs du Finistère mettent la pression à l’OM qui n’y arrive plus, à l’image de Radonjic à côté de ses pompes. Mais contre le cours du jeu, Thauvin délivre une nouvelle passe décisive sur coup franc pour le doublé de Caleta-Car. L’OM s’impose finalement 3-2 mais en ayant beaucoup souffert.

À voir aussi sur sports :