AccueilStory

La FIFpro et la FIFA ont organisé l’évacuation de footballeuses et sportives afghanes

Publié le

par Abdallah Soidri

© Twitter (Khalida Popal)

Avec la participation du gouvernement australien.

Depuis le retour au pouvoir des talibans, de nombreuses actions se mettent en place pour venir en aide à celles et ceux en Afghanistan susceptibles d’être pris·e·s pour cible par le nouveau régime. Une aide internationale mise en place par la FIFpro, le syndicat des joueurs de foot, la FIFA et le gouvernement australien a permis l’évacuation de joueuses et d’athlètes afghanes, populations particulièrement en danger, vers l’Australie.

"Nous sommes reconnaissants au gouvernement australien d’avoir évacué un grand nombre de footballeuses et d’athlètes d’Afghanistan, remercie la Fifpro dans un communiqué. Ces jeunes femmes, en tant qu’athlètes et militantes, étaient en péril et, au nom de leurs homologues du monde entier, nous remercions la communauté internationale de leur être venue en aide."

Khalida Popal, pionnière du football féminin en Afghanistan et ancienne capitaine de la sélection, s’est réjouie de cette nouvelle : "Ces derniers jours ont été extrêmement stressants, mais aujourd’hui nous avons remporté une grande victoire", dit-elle dans le même communiqué. Les footballeuses ont fait preuve de courage dans un moment de crise et nous espérons qu’elles auront une vie meilleure hors d’Afghanistan."

"Mais il reste beaucoup à faire pour soutenir et loger ces jeunes femmes et nous demandons instamment à la communauté internationale de veiller à ce qu’elles reçoivent toute l’aide dont elles ont besoin", préviennent Popal et la FIFpro. Le sort des femmes encore en Afghanistan est extrêmement préoccupant, et à ce titre "tous les efforts doivent être faits pour leur offrir un soutien", rappelle le syndicat.

La FIFA et le syndicat des joueurs, la FIFpro, s’affairent depuis plusieurs jours pour aider à évacuer les footballeuses et footballeurs d’Afghanistan qui le souhaitent, a confirmé dimanche à l’AFP Fatma Samoura, secrétaire générale de la Fédération internationale de foot. Évacuer des footballeurs d’Afghanistan, "on l’a déjà fait dans le passé, on doit pouvoir le refaire", a-t-elle ajouté.

Le syndicat international des joueurs avait expliqué vendredi dans un tweet "être en lien avec des gouvernements pour établir un plan d’évacuation des athlètes à risques", visant "à mettre en lieu sûr autant de personnes que possible". La FIFpro s’était émue jeudi du décès d’un international afghan en équipes de jeunes, Zaki Anwari, à l’aéroport de Kaboul, victime d’une chute mortelle en tentant de s’accrocher à un avion pour fuir son pays où les talibans ont repris le contrôle.

Konbini Sports avec AFP.

À voir aussi sur sports :