AccueilFoot

José Anigo a été placé en garde à vue

Publié le

par Konbini Sports

Jose ANIGO – 15.10.2006 – Lens / Marseille – 9 eme journee de Ligue 1, (Photo : Olivier Andrivon / Icon Sport via Getty Images)

Notamment pour "extorsion en bande organisée".

Un réseau criminel soupçonné "d'extorsion en bande organisée au préjudice d'établissements de nuit et dans le milieu du football" a été démantelé à Marseille, selon le parquet et l'ex-directeur sportif de l'OM José Anigo est interrogé dans cette affaire, selon son avocat.

A l'issue d'une année d'enquête, la brigade de répression du banditisme et la division économique et financière de la police judiciaire "ont procédé au démantèlement d'une équipe de malfaiteurs se livrant à des activités criminelles diversifiées et appartenant au banditisme marseillais", précise la procureure de Marseille, Dominique Laurens, dans un communiqué.

Outre "l’extorsion en bande organisée", cette équipe est soupçonnée de "blanchiment en bande organisée, d'abus de biens sociaux et d'association de malfaiteurs".

Actuellement chargé du recrutement international au club anglais de Nottingham Forest (D2), José Anigo, placé en garde à vue, "conteste fermement avoir participé à quelque infraction que ce soit et entend répondre avec sérénité aux questions des enquêteurs sur des sujets qui sont à la périphérie d'une procédure qui ne le concerne pas directement", a indiqué à l'AFP son avocat Me Emmanuel Molina.

Parmi les 22 personnes placées en garde à vue dans cette affaire, dont des figures du banditisme marseillais, 17 seront présentées dans les jours à venir à un magistrat, selon le parquet. La procureure a refusé de donner une quelconque précision sur l'identité de ces 17 personnes.

Environ 410.000 euros ont été saisis lors des perquisitions ainsi qu'un système de comptabilité occulte, des véhicules, une montre et un fusil de chasse.

À voir aussi sur sports :