Sur Instagram, Lewis Hamilton dénonce le silence de la F1 après la mort de George Floyd

Il accuse le sport automobile d'être "dominé par les blancs".

Rares encore sont les sportifs en activité à prendre publiquement la parole dans les débats, mais quand il s'agit de racisme, pour Lewis Hamilton, la question ne se pose pas : il faut le dénoncer, coûte que coûte. C'est le message que le champion du monde de Formule 1 a voulu faire passer ce dimanche, sur Instagram, avec une dénonciation sans concession du milieu dans lequel il évolue.

Dans sa story Instagram, le pilote anglais a dénoncé, en deux temps, le silence des "plus grandes stars" de son sport, accusant ce milieu d'être "dominé par les blancs"

Publicité

"Certains d'entre vous figurent parmi les plus grandes stars et pourtant vous restez silencieux face à l'injustice", a écrit notamment le pilote Mercedes, après la mort le 25 mai de George Floyd, 46 ans, lors de son interpellation à Minneapolis (Minnesota).

"Personne ne bouge le petit doigt dans mon industrie qui est bien sûr un sport dominé par les blancs. J'y suis l'une des seules personnes de couleur, je reste encore seul", ajoute Hamilton. "J'aurais cru que vous verriez maintenant pourquoi cela arrive et réagiriez mais vous ne pouvez pas vous dresser à nos côtés. Sachez juste que je sais qui vous êtes et que je vous vois"

© Story Instagram de Lewis Hamilton, 31 mai 2020

Publicité

© Story Instagram de Lewis Hamilton, 31 mai 2020

Quelques autres sportifs, comme Michael Jordan, Lebron James et Serena Williams, ont aussi dénoncé ce crime. En Allemagne, ce dimanche, deux footballeurs, Jadon Sancho et Marcus Thuram, ont rendu hommage à George Floyd lors de leur célébration

Konbini Sports avec AFP 

Publicité

Par Lucie Bacon, publié le 01/06/2020