AccueilStory

Hommage à l’immense carrière de Kobe Bryant en 8 souvenirs

Publié le

par Abdallah Soidri

of the Los Angeles Lakers of the Phoenix Suns during the NBA game at US Airways Center on February 19, 2012 in Phoenix, Arizona. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement.

S’il ne fallait en garder que 8.

Tout a déjà été dit et écrit sur les accomplissements de Kobe Bryant en NBA. Mais alors que ce mardi 26 janvier marque l’anniversaire de la disparition du joueur dans un tragique accident d’hélicoptère, dans le monde entier, on se rappelle des innombrables grands moments de la carrière du Black Mamba. Et parce qu’il faudrait une année entière pour les énumérer, nous avons choisi huit souvenirs de Kobe, comme le chiffre de son premier maillot avec les Lakers. Pour ne jamais oublier.

Dunk Contest en 1997

Kobe Bryant a gagné très tôt en NBA. Lors de sa première saison, il remporte son premier trophée individuel en s’adjugeant le très populaire concours de dunk. Déjà à l’époque, il affiche une confiance en lui débordante et une verticalité impressionnante face à des joueurs confirmés. Tout était déjà là.

Première sélection au All-Star Game en 1998

Ce All-Star 1998 a une place à part dans l’histoire de la NBA. Non seulement parce que c’est le dernier de Michael Jordan*, mais aussi le premier de Kobe Bryant, jeune sensation de la Ligue. Et quel meilleur lieu que le Madison Square Garden, la Mecque du basketball, pour abriter le premier duel au All-Star entre sa majesté Jordan et son héritier aux dents longues ? Si MJ s’adjuge le titre de MVP sur ce match, le jeune Kobe n’a pas à rougir de sa performance.

Game 4 des NBA Finals contre les Indiana Pacers

En 2000, les Lakers de Shaq et Kobe atteignent enfin leur forme ultime, celle qui va leur permettre de régner sur la NBA. Pour leur première finale et leur quête d’un premier titre, ils doivent venir à bout des redoutables Pacers d’Indiana du génial Reggie Miller. Dans le Game 4, Bryant va montrer toute sa clutchness pour offrir la victoire à son équipe, privée de Shaquille O’Neal sorti après 6 fautes, avec 8 points en prolongation.

81 points contre Toronto

Lors de cette saison 2005-2006, Kobe Bryant est une véritable machine à scorer. Avec 35,4 points de moyenne, il domine la NBA au scoring et nous offre des cartons mémorables. Mais le plus beau de tous reste son récital offensif contre les Toronto Raptors, le 22 janvier 2006. Ce soir-là, les coéquipiers du pauvre Jalen Rose se tapent un Kobe record à 81 points, soit la deuxième meilleure performance de l’histoire derrière les 100 points de Wilt Chamberlain. Tout simplement exceptionnel.

Co-MVP du All-Star Game avec Shaquille O’Neal

Après trois titres NBA consécutifs, la bromance entre Kobe Bryant et Shaquille O’Neal prend du plomb dans l’aile. Elle se termine en 2004 avec le trade du second vers le Heat de Miami. Les deux vont longtemps se faire la gueule avant la grande réconciliation en 2009 à l’occasion du All-Star Game, à Phoenix. Pour la première fois depuis la finale perdue contre les Pistons, Shaq et Kobe évoluent dans la même équipe. Des retrouvailles qui vont se solder par un titre de MVP partagé entre l’ancien duo infernal, pour définitivement enterrer la hache de guerre.

5e titre contre les Boston Celtics

Le classique de la NBA. Les Lakers et les Celtics se retrouvent en finale deux ans après leur dernière opposition à ce niveau et la victoire des C’s de Paul Pierce, Kevin Garnett et Ray Allen. Cette fois, Kobe Bryant est bien décidé à prendre sa revanche. Grâce à ses 23 points, 15 rebonds et 2 passes décisives dans le Game 7 décisif, les Lakers remportent leur 16e titre de champions, et Kobe son 5e (et dernier) titre NBA et son 2e titre de MVP des finales. Ce qui lui vaudra cette boutade, désormais iconique : "J’en ai une de plus que Shaq."

Blessure au tendon d’Achille

Les fans du numéro 24 des Lakers se souviennent de ce terrible match contre les Golden State Warriors, un soir d’avril 2013. Après plusieurs alertes en 2e mi-temps, Kobe se blesse définitivement à quelques minutes de la fin sur un départ de drive. Le diagnostic ne va pas tarder à tomber : rupture du tendon d’Achille. Une blessure synonyme de fin de saison. Mais avant de quitter les parquets pour une longue période, il a encore deux lancers francs à tirer. Malgré la douleur, il met les deux, preuve de l’incroyable résilience dont a fait preuve Kobe Bryant durant toute sa carrière.

60 points pour son dernier match en carrière

Rares sont les sportifs à avoir réussi leur sortie. Pour le dernier match de sa carrière en NBA, Kobe Bryant l’a fait. Toutes les conditions étaient réunies pour que l’ultime rencontre du Black Mamba soit grandiose : un adversaire qui n’a plus rien à jouer (Utah Jazz), un lieu emblématique (Staples Center, l’antre des Lakers) et un contexte. Malgré un début de match poussif, Kobe va se rappeler à ses meilleures années en seconde période pour finalement inscrire 60 points et offrir la victoire aux siens. Quelle belle manière de mettre fin à 20 ans de carrière.

*La saison 1997-1998 devait être la dernière de Jordan en NBA, mais il sort de sa retraite en 2001 et participe à deux autres All-Star avec les Washington Wizards en 2002 et 2003.

À voir aussi sur sports :