Teddy Riner/Instagram

Ce qu'il faut retenir du Grand Slam Paris et de l'incroyable défaite de Teddy Riner

Après 154 victoires d'affilée et 10 ans d'invincibilité, Teddy Riner a chuté.

Énorme secousse ce dimanche au tournoi de judo Grand Slam Paris : Teddy Riner s’est incliné au 3e tour face au Japonais Kokoro Kageura. Une immense surprise, alors que le double champion olympique français n’avait plus connu la défaite depuis 10 ans et 154 combats. Une onde de choc d’autant plus grande qu’elle intervient à moins de six mois des Jeux olympiques.

Publicité

En interview à L’Équipe après le tournoi, le Français a tenu à rappeler que "son objectif, c’est Tokyo". "J’ai toujours dit aussi que si je devais perdre avant les JO, c’était tant mieux. Je suis déchargé d’une pression", minimise celui qui compte aussi 10 titres de champion du monde. Quant à son bourreau du week-end, Teddy Riner a un mot pour lui : "La prochaine fois que je le prends à l’entraînement ou en compétition, je vais l’exécuter", plaisante le champion.

Comme Teddy Riner, les autres judokas français ont aussi passé un sale week-end. Seul Axel Clerget (-90 kg) a réussi à se hisser sur le podium en décrochant une médaille de bronze. L’unique chez les hommes. Et pour trouver des résultats côté tricolore, il faut regarder dans les catégories féminines.

Publicité

Romane Dicko (+78 kg), Madeleine Malonga (-78 kg) et Clarisse Agbegnenou (-63 kg) ont toutes les trois décroché la médaille d’or. Mélanie Clément (-48 kg) est repartie du tournoi avec la médaille de bronze, pour porter à quatre le nombre de breloques chez les femmes.

Par Abdallah Soidri, publié le 10/02/2020