AccueilFoot

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial 5e journée de Ligue 1

Publié le

par Abdallah Soidri

"Du chambrage gênant et dix kilos de trop. Payet plus proche du twittos que du footballeur".

Après la victoire de Lille sur Nantes (2-0) en ouverture de la 5e journée, Rennes affrontait Saint-Étienne ce samedi dans un match pour la 1e place. Et ce sont les Bretons qui vont s’imposer, avec la manière (3-0), face aux Verts pour prendre seuls la tête du championnat.

Dans la foulée, Marseille recevait Metz pour tenter de renouer avec la victoire. Les Olympiens sont toujours aussi empruntés dans le jeu, et c’est sans surprise que les Lorrains ouvrent le score par l’intermédiaire de Niane. L’OM trouve néanmoins les ressources en toute fin de match pour arracher l’égalisation grâce à Sanson. Terrible pour les Messins et inespéré pour les Phocéens.

Dimanche, Lyon se déplaçait à Lorient avec la volonté de mettre fin à une série de 3 matches sans victoire. Mais comme l’OM, l’OL a les plus grandes peines à développer du jeu, et se fait punir sur un contre. Il faut un exploit individuel du défenseur Léo Dubois pour que les Lyonnais repartent du Morbihan avec le point du match nul.

On a peur pour la rencontre entre les deux Olympique dimanche prochain.

En clôture, le PSG, avec son trio offensif de stars a fait le taf sur la pelouse de Reims. Si Mauro Icardi a inscrit un doublé, Neymar a régalé. Omniprésent, il a montré tout l’étalage de son talent.

Mais l’exploit sportif de ce week-end est à mettre au crédit de Julian Alaphilippe. Le cycliste tricolore est devenu ce dimanche à Imola (Italie) le premier Français depuis 1997 à remporter un championnat du monde. Il portera donc l’emblématique maillot arc-en-ciel lors des deux prochaines saisons.

À voir aussi sur sports :