AccueilStory

Chaos et gloire, la saison exceptionnelle du CSP Limoges en 2000 racontée dans un livre

Publié le

par Abdallah Soidri

© Photo by ERIC CABANIS / AFP

Le livre Bonnes vacances ! La trilogie du CSP 2000 revient sur l'histoire la plus folle du basket français.

Alors que le basket français fait son come-back ce vendredi avec la reprise du championnat, retour vingt ans en arrière sur l’aventure la plus folle de son histoire, celle du CSP Limoges de 1999-2000. Cette saison-là, l’équipe réalise un fabuleux triplé alors que le club, en coulisses, est englué dans un pétrin judiciaire et économique et est à deux doigts de mettre la clé sous la porte.

Une aventure hors du commun racontée dans l’ouvrage Bonnes vacances ! La trilogie du CSP 2000, comme nous l’explique François Chevalier, coauteur du livre avec Jérémy Le Bescont : "C’est une sorte de polar où la réalité est plus forte que la fiction. Tout est réel et on se demande comment une telle histoire peut arriver sur un délai aussi court (6 mois), où les joueurs vont tout connaître."

"La plus belle aventure sportive des 20-25 dernières années"

Sur le terrain, la bande à Fred Weis va se démener pour remporter le championnat de France (Pro A, à l’époque), la Coupe de France et la Coupe Korać, alors que chaque match était potentiellement le dernier. Une "épopée réalisée lors d’une saison chaotique, une sorte de saison crépusculaire, détaille François Chevalier. Pendant un an, les joueurs vont tout connaître : les perquisitions du SRPJ, les dirigeants placés en garde à vue et un agent de joueurs incarcéré. On est dans une histoire hallucinante et ça se passe à Limoges."

© Entorse

Au-delà du drame judiciaire que connaît le plus grand club de basket français lors de cette saison exceptionnelle, le livre nous plonge dans "la plus belle aventure sportive des 20-25 dernières années". Celle de joueurs "marqués à vie", prêts à baisser leur salaire pour sauver le club, et d’un entraîneur tyrannique mais attachant, Duško Ivanović.

"On s’est rendu compte dans cette histoire qu’il y a des personnages extrêmement forts, sur le terrain et en dehors. Duško Ivanović en fait partie. Il est inclassable. C’est l’école yougoslave des années 1980 et 1990, et l’un des plus grands coaches du basket européen. C’est une sorte d’entraîneur assez tyrannique, qui fait passer ses messages avec une grande dureté et qui est hermétique à toute sorte de pression. Il va faire vivre à ses joueurs une préparation dantesque dans les Pyrénées. Dès le début de saison le ton est donné, et à l’entraînement les joueurs vont vivre ce qui se rapproche le plus d’une séance de torture : 5 heures d’entraînement par jour, tous les jours, y compris au retour des matches. Tout au long de la saison, il ne va avoir qu’un seul objectif, celui de tout gagner. Malgré les turbulences économiques et la banqueroute qui est proche, il va rester droit dans ses bottes et installer un climat extrêmement sérieux et professionnel au sein de l’équipe. Je pense qu’il a aussi sa part dans la réussite de l’équipe."

© Entorse

© Entorse

Si d’un point de vue sportif, le triplé en 2000 du CSP Limoges ne rivalise pas avec le titre européen de 1993, cette saison reste "l’une des plus belles, voire la plus belle" du club, analyse François Chevalier. "Car l’année d’après, c’est déjà la fin" :

"C’est un club qui a tout gagné en moins de vingt ans, qui est monté très haut et qui s’est écroulé encore plus vite. La faute à des dirigeants magouilleurs. À partir de 2000, le club a commencé à dégringoler, jusqu’au dépôt de bilan en 2004, pour finir en National 1 la saison suivante. Le club a continué à payer les pots cassés de 2000 bien après. Et il a mis quinze ans avant de regagner un titre de Pro A."

À voir aussi sur sports :