AccueilStory

Un champion olympique d’escrime réquisitionné dans un centre de vaccination

Publié le

par Axel Savoye

© Cercle d’Escrime Melun Val de Seine/Facebook

"N’ayant presque plus d’activité, il était normal que je serve les autres et que je reste actif."

Dans le monde du sport, il y a ceux qui s’engagent face à la pandémie à travers des appels et des communiqués, et il y a ceux qui s’engagent directement sur le terrain… hospitalier. Après l’attaquante du Bétis Séville en renfort dans un hôpital, c’est un champion olympique de fleuret qui est mobilisé dans le centre de vaccination de l’ancien hôpital Marc-Jacquet à Melun, nous raconte Le Parisien. Patrice Lhotellier, médaillé d’or des JO de 2000 et double champion du monde de fleuret, s’occupe de l’accueil des personnes venues se faire vacciner.

"Ce n’est pas une mission humanitaire. N’ayant presque plus d’activité, il était normal que je serve les autres et que je reste actif, qui plus est pour une action efficace. En fait, on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer."

Aujourd’hui maître d’armes au cercle d’escrime de Melun Val de Seine, le champion olympique veille à la bonne organisation du centre : accueil des visiteurs et enregistrement des passages. Les qualités acquises lors de sa carrière d’escrimeur telles que la patience lui sont aussi utiles dans cette nouvelle mission, comme lorsqu’il faut faire comprendre à une personne âgée que son rendez-vous n’était pas valable ou aider une personne malvoyante à remplir son formulaire.

"Les anciens viennent en avance pour ne pas rater leur rendez-vous. Il faut les faire patienter, en sachant que tout le monde aura son injection. Je n’ai pas trop l’habitude de cette population mais les échanges sont plutôt sympathiques. Ils sont tranquilles et se confient facilement."

Patrice Lhotellier se réjouit de la mobilisation des personnes âgées pour la vaccination. Accueillant habituellement entre 300 et 400 personnes par jour, le centre de vaccination voit le nombre de ses patients augmenter ce vendredi avec l’arrivée du vaccin AstraZeneca. Aidé par d’autres éducateurs sportifs et gardiens de gymnase, Patrice Lhotellier compte rester l’un des bras armés de la lutte contre le Covid en attendant la réouverture de son cercle d’escrime.

À voir aussi sur sports :