AccueilStory

Au Zimbabwe, un jeune boxeur décède après un KO

Publié le

par Konbini Sports

© Prateek Katyal on Unsplash

Le boxeur Taurai Zimunya a succombé à ses blessures après un terrible KO. L'arbitre pourrait être mis en cause pour son inaction.

Samedi dernier, le boxeur zimbabwéen Taurai Zimunya, 24 ans, est monté sur le ring pour y affronter Tinashe Majoni, sans savoir que ce serait son dernier combat. Mis KO dans le 3e round (sur 6) après une série de coups à la tête, il a immédiatement été transporté dans un hôpital de la capitale Harare, mais a succombé à ses blessures, moins de 48 heures plus tard. Il s'agit du premier décès d'un boxeur au Zimbabwe suite à un combat.

L'arbitre mis en cause

"Toutes les procédures médicales nécessaires ont été suivies et une aide médicale d'urgence lui a été apporté sur place, avant son évacuation à l'hôpital", précise la Fédération zimbabwéenne de boxe dans un communiqué. "Pour l'instant, nous allons nous concentrer sur l'enterrement, et ensuite nous nous assiérons et examinerons ce qui n'a pas fonctionné", s'est pour sa part exprimé Lawrence Zimbudzana, secrétaire générale de la fédération, à BBC Sport Africa.

L'arbitre du combat pourrait être mis en cause pour ne pas être intervenu au moment où Zimunya recevait une flopée de coups à la tête. Les images de la rencontre montrent que le jeune boxeur était déjà KO quand son adversaire s'acharnait sur lui. Ce n'est que lorsqu'il a touché le sol que le combat fut arrêté.

L'entraîneur de Taurai Zimunya, Tatenda Gada, n'a pas caché sa tristesse de voir son ancien poulain perdre la vie de cette manière : "On nous a enlevé l'un de nos meilleurs espoirs. J'ai travaillé avec Taurai pendant plus de 4 ans : je l'ai vu progresser et il avait un avenir."

À voir aussi sur sports :