AccueilStory

Après la disparition inquiétante de la joueuse Peng Shuai, la WTA réagit enfin

Publié le

par Nina Iseni

Photo by Corinne Dubreuil/ABACAPRESS.COM

Après avoir accusé un ancien dirigeant chinois de viol, la joueuse ne donne plus de nouvelles.

L'inquiétude de la planète sport ne fait que croître suite à la disparition de la tenniswoman Peng Shuai, ancienne numéro 1 mondial. Cela fait maintenant une dizaine de jours que la joueuse chinoise n'a pas donné de signe de vie après avoir accusé l'ancien vice-premier ministre, Zhang Gaoli, de l'avoir contrainte à une relation sexuelle. Cette affaire a d'abord été révélée par la joueuse elle-même dans un long message posté sur le réseau social Weibo le 2 novembre dernier. Le commentaire a rapidement été censuré par la plateforme, mais a toutefois été grandement relayé sur les réseaux.

Depuis cette dénonciation, plus personne n'a de nouvelles de la tenniswoman. Sur Twitter, plusieurs anonymes et des personnalités du monde sportif ont exprimé leur inquiétude à travers le hashtag #WhereIsPengShuai (Où est Peng Shuai ?). "Ces accusations sont inquiétantes," réagit la tenniswoman américaine Chris Evert sur son compte Twitter. "Je connais Peng depuis qu'elle a 14 ans. Nous devrions tous être préoccupés. C'est sérieux, où est-elle ? Est-elle en sécurité ?" Bon nombre de personnes se sont indignés par la même occasion de la non-réaction de la WTA (Women's Tennis Association) concernant cette affaire.

La WTA sans nouvelles

L'organisation est donc sortie de son silence dimanche en partageant un communiqué officiel sur les réseaux sociaux. Dirigée par Steve Simon, la WTA a annoncé qu'elle "demande une enquête complète, juste et transparente sur les allégations d'agression sexuelle contre l'ancien dirigeant chinois." Ajoutant par la même occasion que "Peng Shuai et toutes les femmes méritent d'être entendues et non pas censurées. Ces accusations concernant le comportement d'un ancien leader chinois [...] doivent être traitées avec le plus grand sérieux."

Dans un entretien accordé au New York Times, Steve Simon a par ailleurs annoncé qu'il avait reçu une confirmation de la part de la Chinese Tennis Association que Peng Shuai était "saine et sauve, et sous aucune menace physique." Néanmoins, la WTA n'a pas réussi a contacter la joueuse directement, et l'organisation ne peut donc pas confirmer cette information. 

À voir aussi sur sports :