"Aké c’est Maoulida, Lihadji c’est Di María" : la réponse parfaite de Toifilou Maoulida

Mettez du respect sur son nom.

"Marley Aké c’est Toifilou Maoulida, Isaac Lihadji c’est Ángel Di María". La comparaison serait signée de l'entourage de Lihadji, joueur de l'OM formé au club, dans les colonnes de La Provence, alors que les rumeurs l'annoncent partant pour Lille en fin de saison.

Publicité

Malheureusement pour le clan Lihadji, la comparaison avec Maoulida est fort douteuse. Le buteur aux bandelettes, ancien de l'OM lui aussi, s'est fendu d'une réponse parfaite sur les réseaux sociaux à l'attention de l'entourage du jeune joueur de 17 ans :

"Je ne suis peut-être pas une référence à vos yeux, néanmoins j’ai beaucoup de respect et d’estime pour votre joueur, un jeune issu des quartiers Nord de Marseille comme moi, un joueur que je ne connais pas, mais à qui je souhaite plein de bonnes choses et une aussi longue carrière que la mienne au plus haut niveau, 20 ans et plus de 650 matchs pros. Les 3 principes qui m’ont permis d’y arriver : humilité, respect et détermination. Retenez bien la première (sic) s’il vous plaît pour le bien de la carrière de votre jeune joueur."

Et pour finir, l'ex-attaquant originaire de Mayotte adresse un "petit mot pour Marley Aké", qui n'avait rien demandé dans cette histoire : "prochain but, sors-moi la bandelette 'Fier d'être marseillais'."

Publicité

Par Abdallah Soidri, publié le 19/02/2020