À la fin d'un match, un gardien marque deux fois sur coup franc, deux fois en lucarne

Précision : 99.

Qui a dit que les gardiens de but ne savent pas utiliser leurs pieds ? Sûrement pas Oualid Bensalem, portier de la modeste équipe de La Trinité (District), qui s’est illustré ce dimanche en étant décisif dans les dernières minutes du match contre Mouans-Sartoux. Comment ? En inscrivant deux coups francs consécutifs en pleine lucarne, pour donner la victoire aux siens.

On joue la 89e minute et les Trinitaires sont menés 1-0. Ils obtiennent un coup franc à l’entrée de la surface adverse et c’est le moment choisi par Oualid Bensalem pour se mettre en évidence, malgré les réticences de ses coéquipiers. Il raconte au site actufoot :

Publicité

"Tous mes coéquipiers se sont énervés contre notre coach, ils n’en revenaient pas, mais j’ai pris le ballon, je leur ai dit : 'Vous ne me faites pas confiance ou quoi ?' J’ai posé la balle, je l’ai mise en pleine lucarne et c’est moi qui les ai regardés en leur disant : 'Je vous avais dit quoi ?'"

Grâce à ce but, les deux équipes reviennent à 1-1, mais ce n’est pas fini. Quelques minutes plus tard, les joueurs de La Trinité obtiennent un nouveau coup franc, un peu plus lointain cette fois-ci. Pas un problème pour le gardien, qui doit toujours faire face aux réserves de ses camarades, dont celles de son capitaine, qui lui conseille de "tirer fort pour éviter que le gardien capte le ballon". Bien évidemment, le portier n’en a fait qu’à sa tête et a récidivé :

Publicité

"J’ai posé le ballon, tout le monde râlait une nouvelle fois. Ils regardaient tous incrédules Majid, notre coach. J’ai décidé de ne pas écouter Romain [le capitaine, ndlr] et j’ai enroulé le ballon. J’étais sûr de moi, la balle est partie en lucarne et ils étaient tous choqués."

Par Abdallah Soidri, publié le 12/02/2020