AccueilLifestyle

Voici notre petit guide des boissons à consommer pendant le sport

Publié le

par Axel Savoye

© Pixabay

Exit les boissons énergisantes à base de bile de taureau, d’ours ou de cheval.

L’eau

Dit comme ça, ça coule de source. L’eau est évidemment la boisson la plus importante pour votre séance de sport afin d’évacuer la chaleur de vos muscles, mais aussi pour le fonctionnement de votre organisme au quotidien. Le choix de votre eau est important. Il faut que celle-ci soit riche en minéraux car lorsque vous transpirez, vous évacuez de l’eau mais aussi des sels minéraux tels que le calcium, le potassium et le magnésium, essentiels à la contraction de vos muscles comme le cœur.

Vous trouverez facilement ces eaux minéralisées dans le commerce, certaines marques se disant plus riches en calcium ou en magnésium que d’autres. Vous pouvez aussi ne pas aller la chercher trop loin : l’eau du robinet est assez minéralisée pour répondre aux besoins de vos muscles. Enfin, les eaux riches en sodium sont en général des eaux gazeuses qui ne sont pas adaptées pour tout le monde. Si le sodium est aussi un bon élément pour lutter contre la contraction de vos muscles et équilibrer le volume d’eau de votre corps, l’eau gazeuse peut provoquer des troubles gastriques chez certains.

© Unsplash

L’eau de coco

Avant ou après l’effort, l’eau de coco se présente comme une alternative naturelle aux boissons énergisantes, puisqu’il s’agit du nectar issu des noix de coco encore vertes. À ses pouvoirs désaltérants et antioxydants s’ajoutent son faible taux en calories et sa richesse en sels minéraux, notamment en potassium. Cette boisson est naturellement isotonique, c’est-à-dire que sa composition se rapproche de celle de notre plasma sanguin. Elle était d’ailleurs injectée en intraveineuse aux soldats durant les guerres en milieu tropical lorsqu’il n’y avait pas de sérum physiologique à la place.

Avec son haut taux d’électrolytes, l’eau de coco est idéale pour la contraction des muscles comme le cœur. Son taux de sodium est cependant en dessous de ce dont vous avez besoin pour votre séance de sport, des experts conseillent alors d’y rajouter une pincée de sel pour remplir les exigences de votre corps. Et puis ça vous change du goût fadasse de votre eau en bouteille ! Mais pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut vous prévenir que ça n’a pas le goût des Bounty. Si l’eau de coco n’est pas à votre goût à l’état pur, vous pouvez toujours l’utiliser pour préparer des smoothies.

© Pixabay

Le thé

On savait déjà que le thé était bon pour la santé mais il se trouve aussi qu’il fait partie du quotidien de la plupart des sportifs pour ses nombreuses vertus. Parmi celles-ci, des capacités antioxydantes que les sportifs recherchent par-dessus tout. Tous les aliments antioxydants sont bons pour le cœur et réduisent aussi le risque de blessures et d’inflammations des muscles et des articulations. Sa grande concentration en caféine favorise également la prise de masse musculaire et la perte de poids, le combo de rêve. Mais attention à ne pas trop en consommer à cause de ses effets diurétiques (qui donnent envie d’uriner).

Difficile pourtant de s'y retrouver avec toutes ces variétés de thé. Il vaut mieux boire du thé noir pendant l’effort car il est le plus riche en caféine et vous aidera à faire facilement le plein d’énergie. Il stimule également la production d’hormones de la motivation comme la dopamine, ce qui vous fera persévérer dans l’effort. Le thé vert est particulièrement conseillé après l’effort car il améliore votre circulation sanguine et vous aide à récupérer. Pour bien profiter de ses effets désaltérants, vous pouvez faire refroidir votre thé dans une gourde avant votre séance de sport.

© Unsplash

L’eau de concombre

Avec toutes les vertus qu’elle présente, l’eau de concombre a tout pour plaire aux sportifs, même si l’idée de boire une eau dans laquelle ont macéré des rondelles de concombre ne plaît pas à tout le monde tant il n’y a aucun intérêt gustatif. L’eau de concombre cumule des vertus désaltérantes, antioxydantes, amincissantes et est riche en silicone naturel et en potassium, bons pour les muscles et la circulation sanguine. À cela s’ajoutent le renforcement des os grâce à la vitamine K et la prévention des cellules cancéreuses.

Dit comme ça, on a l’impression d’être tombé sur une espèce de remède miraculeux qui réglerait tous nos problèmes. Il ne manque plus qu’à rendre ce liquide appréciable pour les palais les plus raffinés. On peut comprendre que boire cette eau peut rebuter certaines personnes, si vous n’appréciez pas le goût amer du légume ou si les concombres de la cantine vous ont à jamais marqués. Vous pouvez toujours masquer le goût grâce à des herbes comme la menthe, le thym, le basilic, et des fruits tels que des rondelles ou le jus de citron ou de lime et des fraises.

© Unsplash

Le maté

Tout le monde se souvient de la calebasse de maté d’Antoine Griezmann ? Ce n’était pas seulement un effet de mode ou une déclaration d’amour pour l’Uruguay, le maté présente également des vertus bonnes à prendre pour les sportifs. Cette boisson originaire d’Amérique du Sud, où elle est très prisée, est préparée en infusant des feuilles de yerba mate et bue froide ou chaude dans une calebasse à l’aide d’une paille métallique, appelée bombilla.

Quand on y regarde de plus près, le maté a les mêmes propriétés que le thé : antioxydant, riche en caféine et en sels minéraux, il favorise la concentration et donne aussi des envies pressantes. Cette boisson fait donc du bien à votre système sanguin, à votre cœur mais aussi à votre bonne humeur car elle contient de la théobromine, une particule que l’on retrouve aussi dans le chocolat et qui donne un coup de pouce au moral. En plus de vous être utile pendant votre séance de sport, le maté peut être une alternative intéressante à votre café ou à votre thé du matin.

© Unsplash

Une boisson énergétique faite maison

Pour enfin vous séparer de cette pléiade de boissons soi-disant énergisantes qu’on trouve partout sur les étals mais qui sont en réalité trop riches en sucres et trop pauvres en sels minéraux, pourquoi ne pas préparer vous-même votre propre boisson énergétique ? Vous trouverez facilement des recettes sur Internet, principalement à base de jus de fruit dilué dans de l’eau (normale, de coco ou de concombre) pour donner un apport minimum en glucides. Le tout est agrémenté d’une pincée de sel pour la part de sels minéraux et d’épices pour donner du goût et des vertus antioxydantes à votre boisson énergétique faite maison.

© Pixabay

À voir aussi sur sports :