AccueilLifestyle

On a classé (objectivement) les ballons (et projectiles) de sport

Publié le

par Konbini Sports

Le top 1 n’est vraiment pas celui que vous croyez.

On a classé (objectivement) les ballons (et projectiles) de sport

© Marianna Smiley / Dave Adamson / Wesley Tingey / Unsplash

Quand l’idée de classer (objectivement) les ballons de foot les plus iconiques nous est venue, la discussion a vite débordé sur les meilleurs ballons de sport et projectiles. Plutôt ballon de football ou de rugby, balle de tennis de table ou de golf, volant de badminton ou frisbee : les débats ont été intenses, et il fallait bien trancher. Vous savez maintenant comment est né ce classement. On vous laisse découvrir quel est le ballon/projectile ultime.

Oui, la liste n’est pas exhaustive et il manque le bâton de twirling, le javelot ou la balle de votre jeu de raquette sur la plage, mais pas besoin de s’indigner. Pour ça, il y a la vie politique. N’oublions pas que nous sommes sur Internet.

18. Bâton du mölkky

Pas beau, pas pratique, des trajectoires bizarres, et il faut tout le temps se baisser pour le ramasser. Vous l’aurez compris, on n’aime pas du tout.

17. Balle de pelote basque

Il faut être né dans le département des Pyrénées-Atlantiques pour apprécier cette balle. Le reste de la France n’en a rien à faire.

16. Balle de baby-foot

En dehors du baby-foot, aucun intérêt. Next.

15. Balle de tennis de table

On se casse le dos pour aller tout le temps la chercher, elle est fragile, et en plus, elle se casse tout le temps. Relou.

14. Palet de hockey

C’est sympa quand on a une patinoire chez soi, mais personne n’a de patinoire chez soi.

13. Balle de golf

On la kiffe quand on enfile notre polo Lacoste et notre pantalon Celio (on a mis tout le budget vêtements dans le polo). Autrement, c’est-à-dire en tenue de civil, on en oublie même son existence.

12. Ballon de handball

Qu’on se dise les choses : oui, la taille ne compte pas. Mais en ce qui concerne le handball, la petitesse du ballon lui fait perdre beaucoup de places.

11. Volant de badminton

Une merveille aérodynamique qui aurait pu intégrer le top 10 si elle n’était pas aussi fragile. Foutues plumes.

10. Frisbee

Pas besoin de pratiquer l’ultimate pour apprécier lancer un frisbee. Un objet d’une simplicité folle, mais assez frustrant avec ses trajectoires pas toujours comme on le souhaite. On sait que c’est dû à un manque de maîtrise, mais quand même.

9. Boule de pétanque

Tout le monde devrait avoir des boules de pétanque chez soi. Tout le monde devrait apprendre à faire un carreau, car c’est un des plus beaux sons qui existe.

8. Fléchettes

Un objet, une fois en main, qui nous donne l’impression d’avoir la précision de Robin des Bois, et ça, c’est beau. Alors qu’en vérité, il faut un passeport britannique ou irlandais pour maîtriser ces projectiles — à moins de s’appeler Thibault Tricole.

7. Ballon de rugby

De belles formes et des rotations de toute beauté, mais il n’y a pas à rebondir n’importe comment comme ça.

6. Balle de baseball

Un bel objet avec une qualité de cuir incroyable. Avec les beaux jours qui reviennent (pour de bon, on l’espère), on a envie d’enfiler un gant et de taper des balles dans un parc ou dans son jardin (pour les privilégiés de la vie).

5. Balle de tennis

Dans le format miniature, c’est ce qui se fait de mieux. Une texture incroyable, un rebond hypnotisant, un bruit reconnaissable entre mille, la balle de tennis est tout simplement iconique. Et en plus, elle dépanne bien pour jouer au foot quand les autres balles sont bannies de la cour de récré.

4. Ballon de basket

Malgré sa grande taille, on ne peut s’empêcher de le faire rebondir dans tous les sens et tenter de rentrer le plus de paniers possible. Hélas, tout le monde n’est pas Michael Jordan, mais on passe quand même un bon moment avec la balle orange dans les mains.

3. Ballon de football américain

Pour comprendre cette 3e place, il faut deux choses : avoir tenu un ballon de football américain dans ses mains et avoir vu la beauté du ballon lors d’un lancer.

2. Ballon de football

Si le football est le sport roi, son ballon y est pour beaucoup. Universel, ni trop grand ni trop petit, beau, c’est une réussite en tout point. Reste plus qu’à le maîtriser comme Luka Modrić ou Kevin De Bruyne.

1. Ballon de volley-ball

Le roi des ballons, c’est lui. Imaginez toutes les qualités d’une balle de foot auxquelles vous ajoutez la légèreté (mais pas trop), et vous obtenez le meilleur ballon avec lequel jouer. À la main ou au pied, le ballon de volley-ball est votre ami. Considérez-le comme tel.

À voir aussi sur sports :