Des footballeuses s'engagent contre les violences faites aux femmes avec la marque LIBRA

Eve Perisset et Perle Morroni ont décidé de porter cette marque engagée.

La mode s’engage et veut se faire porte-voix de multiples combats. C’est ce dans quoi la marque LIBRA, qui signifie en anglais le signe astrologique de la balance, s’est lancée fin 2019, sous l’égide de plusieurs créateurs. Chaque année, la marque LIBRA souhaite défendre une cause différente et reverser une partie de ses bénéfices à plusieurs associations.

Eve Perisset en LIBRA

Publicité

Pour cette année 2020, la marque française a décidé de s’engager contre les violences faites aux femmes au travers de la mode, mais aussi de l’art. En effet, LIBRA s’est associé à l’artiste AKACHA qui "narre la cité dans un sketch graphique qui expose la réalité telle qu’il la ressent".

Pour sensibiliser au mieux le public, la marque compte sur le soutien de plusieurs personnalités comme les footballeuses Eve Perisset ou encore Perle Morroni, mais aussi sur la journaliste Carine Galli, la chanteuse Angèle ou l’humoriste Hakim Jemili.

Publicité

En plus de proposer des pièces rendant hommage à des femmes ayant marqué l’histoire telles que Rosa Parks, Simone Veil ou encore Maya Angelou, LIBRA célèbre des personnes ayant rejoint le collectif, comme Nico, jeune danoise aidant quotidiennement des personnes âgées victimes de violences conjugales.

Au-delà de son combat en faveur des femmes, LIBRA veut aussi pousser à consommer de manière intelligente. Elle prône l’éco-responsabilité en se tournant vers des fournisseurs dont l’éthique est responsable, en plus de proposer des produits en coton provenant de plantations biologiques. Finalement, LIBRA se trouve à l’équilibre entre les multiples combats qui accompagnent notre quotidien.

Par cgallot, publié le 13/03/2020