AccueilLifestyle

À Bordeaux, Nomads Surfing crée des planches de surf à partir de déchets recyclés

Publié le

par Lucie Bacon

© Nomads Surfing

"Créer quelque chose qui ait de l'impact tout en soutenant les acteurs qui luttent déjà contre la pollution de l'océan."

Après avoir bourlingué des plages du sud-ouest de la France aux Philippines et en Malaisie, Basile, Nicolas et Thomas, diplômés d’écoles de commerce et d’ingénieurs et surtout, surfeurs dans l’âme, se sont rendus à l’évidence : "L’océan était devenu du plastique." Ce sont les mots de Basile Gentil, qui nous a donc raconté l’histoire de trois potes qui veulent "créer quelque chose qui ait de l’impact tout en soutenant les associations et les acteurs qui luttent déjà contre la pollution des océans".

Sous leur impulsion naît donc Nomads Surfing, à Bordeaux, une marque de matériel de surf éco-conçu, fabriqué à partir d’objets et de déchets ayant déjà eu une vie : "Notre ADN, c’est de proposer une alternative aux surfeurs, nous explique Basile Gentil. Aujourd’hui, que ce soit les planches, les combinaisons, les ailerons, ce sont des matériaux très polluants, fabriqués en grande partie à base de pétrole. Nous, on veut plutôt s’engager dans une économie circulaire où l’on peut valoriser les déchets."

© Nomads Surfing

Les trois amis travaillent avec un shaper au Portugal, capable de créer ces planches très particulières, fabriquées à base de polystyrène en partie recyclé et à partir d’une résine époxy composée à 40 % de déchets végétaux. Ces planches sont labélisées "éco-board" par un organisme de certification indépendant.

Nomads Surfing propose également des accessoires, comme des sacs pour les planches ou de la bagagerie fabriqués à partir de bâches publicitaires ou d’événements.

© Nomads Surfing

À long terme, l’équipe veut intensifier l’utilisation de déchets provenant directement de l’océan et pouvoir garantir une fabrication encore plus écolo. "En ce moment, on travaille sur un projet en France, confie toujours Basile Gentil. On veut produire de nouveaux ailerons fabriqués à 100 % à partir de filets de pêche recyclés, qui constituent le déchet numéro 1 des océans." À la rentrée, Nomads Surfing devrait lancer un crowdfunding pour proposer la précommande de ses planches.

À voir aussi sur sports :