AccueilFoot

Voici 5 nouvelles règles encore plus folles que celles proposées par la FIFA

Publié le

par Abdallah Soidri

Quitte à dénaturer le football, autant bien le faire.

Dans sa quête d’amélioration du football, la FIFA expérimente de nouvelles règles dans un tournoi U19 aux Pays-Bas. Pas de petits changements mais de grandes nouveautés, qui révolutionneraient à tout jamais ce sport si elles en venaient à être définitivement mises en place.

On parle là de matches avec des mi-temps de 30 minutes, des remplacements illimités, des touches jouées au pied, une expulsion temporaire de 5 minutes en cas de carton jaune ou encore l’arrêt du chrono à chaque arrêt de jeu. Un douteux mélange entre du foot, du basket et du hockey sur glace. Mais quitte à dénaturer ce sport, autant y aller à fond. Alors voici nos propositions pour un foot qui ressemble de moins en moins au foot, mais au moins il y aurait des buts et du spectacle. Askip.

Supprimer le hors-jeu

On connaît tous la frustration de voir un joueur de son équipe se faire refuser un but pour une position de hors-jeu, pas toujours évidente. Et parce que les instances veulent toujours plus de spectacle, pourquoi ne pas supprimer une règle qui prive le public de buts parce que l’attaquant a le malheur d’être derrière le dernier défenseur. C’est à se demander pourquoi ça n’a pas été fait plus tôt.

10 secondes pour passer la ligne médiane

Comment forcer les équipes qui campent dans leur partie de terrain à sortir plus ? Simple : imposez-leur une limite de temps pour passer la ligne médiane, comme au basket où chaque équipe a 8 secondes pour remonter la balle. Et pour éviter de voir des pluies de longs ballons, exiger que la remontée de balle soit valide si et seulement si un joueur contrôle le ballon dans la partie adverse.

Supprimer les buts contre son camp

Avec 11 buts au compteur, "Contre son camp" a marqué le dernier Euro de son empreinte en devançant (de très loin) Cristiano Ronaldo et Patrick Schik (5 buts chacun). Problème, CSC, comme on l’appelle dans le milieu, n’est pas un joueur. Ça la fout mal de voir que le meilleur buteur d’une compétition internationale n’est pas une vraie personne. Alors supprimons purement et simplement les autogoals, comme disent nos voisins belges. Et aussi : parce que la vie n’est pas juste.

3-0 PLM

À vouloir faire du foot un sport facilement consommable, autant s’inspirer de ce qui se fait de mieux en matière de consommation fast-food du ballon rond : la série de jeu vidéo FIFA. Pour rajouter une peu de chambrage, on propose aux instances de reprendre une pratique que tous les joueurs de la simulation d’EA Sports connaissent : à 3-0, tu poses/passes la manette. Alors que la FIFA envisagerait de réduire la durée des matches, le 3-0 PLM est la garantie de rencontres parfois express et avec des buts.

Changer le système de points

C’est un jeu joué dans toute la France mais sous des dénominations différentes : le 180, la suédoise, le 42… Un dérivé du foot dans lequel certains gestes valent plus de points que d’autres. Exemple : un but inscrit sur une bicyclette vaut plus qu’un simple plat du pied. Un concept facilement adaptable au foot à 11 en faisant en sorte qu’un but de la tête, une reprise de volée ou un ciseau valent double ou triple.

Pour l’instauration du barème, on fait confiance aux grands pontes qui imaginent des mi-temps de 30 minutes et des changements illimités pour le mettre en place.

Bonus : Buts en dehors de la surface comptent double

Jacques-Henri Eyraud en rêvait, la FIFA pourrait l’exaucer. Il y a deux ans, l’ancien président de l’OM appelait à une révolution du football en proposant que les buts inscrits en dehors de la surface comptent double. En lisant les propositions de la FIFA, nul doute qu’il a dû prendre la nouvelle avec le sourire.

À voir aussi sur sports :