AccueilFoot

Le retour de Rabiot en équipe de France ranime le débat sur le cas Benzema

Publié le

par Konbini Sports

© Franck Fife/AFP

"Est-ce qu'on pourrait imaginer votre pragmatisme pour un retour de Karim Benzema ?"

Didier Deschamps effectuait ce jeudi sa rentrée médiatique pour annoncer la liste des 23 joueurs de l’équipe de France pour les deux matches de septembre, contre la Suède le 5 et contre la Croatie le 8. Dans cette première sélection à l’ère du Covid-19, "DD" nous a réservé une grosse surprise, avec le retour d’Adrien Rabiot, qui n’avait plus été appelé depuis son refus d’intégrer la liste des réservistes pour le mondial 2018.

Pour justifier son choix, Deschamps a invoqué son légendaire pragmatisme et le "très, très bon niveau" retrouvé par le joueur : "Il s’est passé ce qu’il s’est passé, je ne suis pas quelqu’un qui aime prendre des positions radicales. Depuis cette période-là, il est resté sélectionnable. C’est ce qui a conduit à sa convocation."

En jouant la carte du pragmatisme sur le cas Rabiot, le sélectionneur a laissé le champ libre aux questions sur un éventuel retour de Karim Benzema en équipe de France. Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que le sélectionneur des Bleus soit interrogé sur le sujet. À la question "Est-ce qu’on pourrait imaginer votre pragmatisme pour un retour de Karim Benzema ?", celui qui est à la tête des Bleus depuis 2012 ne trouve pas les mots pour répondre et préfère botter en touche, non sans ironie :

"Ah ! Je l’attendais celle-là. Elle est bonne. On finit sur cette dernière question ? Elle est bien amenée, magnifique. Il y en a une autre ?"

À voir aussi sur sports :