AccueilFoot

Mélenchon, Despentes, Roussel et les supporters du Red Star dénoncent le rachat du club par un fonds d’investissement américain

Publié le

par Eve Chenu

"Pour nous, le Red Star est un bien commun qui ne peut être sacrifié sur l’autel du profit."

Mélenchon, Despentes, Roussel et les supporters du Red Star dénoncent le rachat du club par un fonds d’investissement américain

© FRANCK FIFE / AFP

Coup de tonnerre dans le monde du foot. Le 11 mai dernier, la vente du Red Star Football Club à 777 Partners, un fonds d’investissement américain, était annoncée. Une nouvelle qui ne passe pas côté supporters. Dans une tribune publiée dans Le Monde, suivie d’une pétition, des associations de fans, dont le collectif des Red Star Bauer, appellent à la mobilisation.

Il faut dire que le club basé à Saint-Ouen et qui évolue en national (3e division) a su marquer les esprits, tant par son côté atypique que par "l’engouement populaire" qu’il a pu susciter. Ancré dans sa ville et son département (Seine-Saint-Denis), ce club de légende était le symbole d’un football populaire. Loin du business d’autres clubs français, il démontrait "qu’un autre football est encore possible".

"Un combat national contre le football business"

Pourtant, le 11 mai au soir, Patrice Haddad, alors propriétaire majoritaire du club, cédait "l’étoile rouge" à 777 Partners, un fonds d’investissement basé dans un paradis fiscal, propriétaire et actionnaire de plusieurs clubs européens. Pour les auteurs de la tribune, cette tragédie démontre que "le football français est devenu pour ces prédateurs financiers un Eldorado".

Le collectif explique : "La construction de clubs affiliés s’impose aux quatre coins du globe comme le nouveau modèle économique en vogue permettant de piller des centres de formation, de spéculer, de multiplier les transferts et les transactions opaques entre clubs franchisés."

"Pour nous, le Red Star est un bien commun qui ne peut être sacrifié sur l’autel du profit. Nous appelons l’ensemble des supporters du Red Star et les amoureux du ballon rond à travers le pays à bloquer la vente et à se mobiliser pour faire de ce combat un combat national contre le football business et défendre une autre vision du football", concluent les auteurs de la tribune.

Un message soutenu par de nombreux acteurs de la sphère politique, culturelle et sportive. On retrouve parmi les signataires de la pétition le leader insoumis Jean-Luc Mélenchon, l’auteure à succès Virginie Despentes, l’ancien joueur du Red Star Jérémy Labor, mais également le secrétaire du Parti communiste Fabien Roussel.

À voir aussi sur sports :