AccueilFoot

L’œil du footix : "Je ne comprends pas pourquoi les Algériens n’ont pas mis le ballon au fond"

Publié le

par Lucie Bacon

"Je pense qu’ils ont peu d’attaquants qui savent tirer des deux pieds."

L’œil du footix : "Je ne comprends pas pourquoi les Algériens n’ont pas mis le ballon au fond"

Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP

"Je m’appelle Basile, j’ai 23 ans. J’ai commencé ma carrière de sportif en tant que footballeur, défenseur plus exactement, et c’était catastrophique. Je me suis ensuite tourné vers le poste de gardien, mais ce n’était pas mieux car j’ai toujours été le plus petit de ma classe. J’ai donc été Poussin 3 pendant toute ma carrière de footballeur. Actuellement, je ne regarde que quelques matchs, les grosses compétitions comme la Ligue des champions ou la Coupe du monde. Je regarde aussi un peu la Ligue 1.

J’ai regardé le match de l’Algérie face à la Guinée équatoriale avec mon beau-frère. Mon dernier sentiment sur ce match, c’est l’injustice, car le résultat ne reflète vraiment pas le match à mes yeux, surtout en termes de possession. Je ne comprends pas pourquoi les Algériens n’ont pas mis le ballon au fond.

L’Algérie a eu beaucoup plus d’occasions que la Guinée équatoriale, je trouve que c’était des grosses occasions. Le ballon n’est jamais allé au fond et je ne comprends pas pourquoi. Je pense qu’ils ont peu d’attaquants qui savent tirer des deux pieds, car, à chaque fois, ils ne tiraient pas, ils attendaient, pour avoir le bon pied d’appui, j’imagine. Les attaquants algériens ne travaillent pas assez leurs deux pieds de frappe.

Tu connais des joueurs algériens ?

Mahrez, c’est tout.

Qu’as-tu pensé de son match ?

Je l’ai trouvé inexistant. Pour une telle renommée, il aurait été plus judicieux qu’il soit plus présent dans le match. Là, je l’ai trouvé très absent.

Es-tu inquiet pour l’Algérie ?

Oui, certainement ! A priori, ça sent mauvais pour eux, ils sont mal partis.

Un petit mot sur la Guinée équatoriale tout de même ?

Félicitations à eux. Ils étaient plus précis, et je pense qu’ils ont réussi à trouver rapidement les failles de leurs adversaires, surtout de leur défense, en fin de match. La défense algérienne était vraiment aux abois les dernières minutes de la rencontre.

Si tu étais Djamel Belmadi, le coach de l’Algérie, que ferais-tu pour le dernier match de poule ?

Il faut améliorer la défense et jouer beaucoup plus collectivement, car j’ai trouvé les Algériens très perso, ils avaient du mal à lâcher le ballon."

À voir aussi sur sports :