AccueilE-Sport

Voici nos premières impressions sur Football Manager 2021

Publié le

par Abdallah Soidri

© SI Games

Des nouveautés dans la continuité, et c'est toujours aussi efficace.

Chaque année, les équipes de Sports Interactive Games nous prouvent avec Football Manager qu’elles sont capables de relever avec brio un périlleux challenge, simple dans l’énoncé mais immensément compliqué à réaliser : comment améliorer la meilleure simulation de management sportif ? Après quelques heures de jeu, la cuvée 2021, dont la version bêta est sortie ce mardi, suit-elle ce chemin ? Voici quelques éléments de réponse.

La force de Football Manager réside en un seul mot : continuité. Si ses développeurs misent sur ce point, c’est parce qu’ils s’appuient sur des bases solides. À moins d’avoir arrêté de jouer il y a plusieurs années, on se retrouve vite en terrain familier une fois le jeu lancé. La prise en main se fait facilement, un bon point pour les joueurs pressés d’en découdre en championnat.

Malgré ses fondations aussi solides qu’un grand d’Europe, cet opus 2021 ne manque pas d’innovations. Loin de là. À la manière d’un entraîneur victorieux qui renouvellerait son effectif par petites touches pour rester au somment, les équipes de Sports Interactive ont truffé leur dernière création de petites nouveautés. Certaines restent anecdotiques, comme la gestuelle dans les moments de communication ou les smileys indiquant l’humeur de vos joueurs, d’autres apportent un vrai plus dans l’expérience de jeu.

C’est notamment le cas de tout ce qui concerne les matches. Le jour J, au moment de valider votre 11, vous avez par exemple la possibilité d’opérer des changements tactiques pour le prochain match ou pour tous les suivants. Bien sympathique si on fait tourner face à une petite équipe.

Autre nouveauté agréable, les changements rapides en cours de rencontre, désormais beaucoup plus simples et intuitifs. Toujours à propos des matches, on a droit à un nouveau moteur graphique plus agréable visuellement, et toujours plus d’informations analytiques sur le déroulé de votre match, détail que les plus pointus des entraîneurs apprécieront.

L’un des points forts de Football Manager et qui fait son charme, c’est tout le processus de scouting et de recrutement. Et là aussi de nouveaux éléments font leur apparition. En premier lieu, la possibilité de discuter avec l’agent d’un joueur qui vous intéresse pour connaître à l’avance ses exigences et la faisabilité du transfert. Aussi, votre staff discutera avec vous régulièrement pour faire le point sur le recrutement, avec les potentiels joueurs à vendre et une liste de remplaçants éventuels.

Bien qu’il s’agisse d’une version bêta de Football Manager 2021, les quelques heures passées sur le jeu montrent que la simulation éditée par Sega est encore et toujours une référence en la matière. Les quelques défauts inhérents au format du jeu (tout ce qui a trait à la communication, modélisation de l’entraîneur…) ne gâchent aucunement le plaisir que Football Manager nous procure depuis de si nombreuses années.

À voir aussi sur sports :