AccueilE-Sport

Comment Football Manager a sauvé cet adolescent de la dépression

Publié le

par Axel Savoye

© Ben White/Unsplash

Une récente étude a démontré que les jeux vidéo soutenaient moralement les jeunes en cette période de confinement.

Cette période est sans conteste difficile sur le plan moral pour la plupart d’entre nous. Entre pandémie, confinement, quasi-impossibilité de revoir ses proches et autres mesures restrictives, la santé mentale de tous se retrouve fortement impactée. SPORTbible raconte l’histoire d’un adolescent de 16 ans, Will, qui, avant la crise sanitaire, s’était enfoncé dans la dépression au point de penser au suicide et d’écrire une lettre d’adieu :

"J’étais jeune, malchanceux, je pataugeais à l’école et j’étais vraiment frustré. J’étais lassé de la monotonie et j’étais triste et seul. Je me sentais pris au piège et la vie me tenait dans un étau. J’étais perdu, frustré et bouleversé."

Sa situation a changé lorsqu’un ami lui a fait cadeau du jeu Football Manager 2019. Même s’il n’était pas très bon au départ, Will s'est accroché et en a oublié ses soucis quotidiens, au point d’y gagner trois Ligues des champions et de passer huit ans à Aston Villa. Deux ans après cette découverte vidéoludique, le jeune homme est toujours fan de Football Manager, un jeu qui lui aura appris une leçon de vie :

"Je n’étais pas très bon pour être honnête, mais je voulais m’améliorer dans ce jeu et cela m’a aidé à guérir dans la vraie vie. C’est cette persévérance qui m’a tout appris. C’était une courbe d’apprentissage difficile mais bienvenue."

En cette période particulière, les troubles mentaux touchent autant les adultes que les plus jeunes, qui trouvent un réconfort dans les jeux vidéo. Une étude de la firme HyperX a démontré que plus de la moitié des jeunes ayant entre 13 et 18 ans jouaient aux jeux vidéo pour garder un lien social avec leurs amis durant le confinement. Ce passe-temps serait même préféré aux réseaux sociaux et aux logiciels d’appels vidéo.

"Il est encourageant de constater que les parents comprennent que les jeux sont plus qu’un simple passe-temps pour leurs enfants, car ils leur permettent de se connecter, de parler, de se faire des amis et de participer à des compétitions tout en restant chez eux. Les jeux rapprochent les gens, même lorsque nous sommes séparés", a souligné Dayna Sinclair, manager régional chez HyperX au Royaume-Uni.

À voir aussi sur sports :