AccueilCulture sport

Un artiste crée des peintures inspirées des clubs européens iconiques

Publié le

par Pauline Allione

© Max Siedentopf

Histoire d’attirer les footix dans les musées. Mais aussi pour leur rendre hommage.

Manchester United, le FC Barcelone, l’Inter Milan, Bayern Munich… Dans son projet "Paintings League", actuellement exposé à la galerie Kernweine de Stuttgart en Allemagne, l’artiste multidisciplinaire Max Siedentopf rend hommage aux clubs européens à travers des peintures directement inspirées de leurs maillots. Une façon de réunir supporters de foot et amateurs d’art autour de mêmes œuvres, et de faire une place aux fans de ballon dans les musées et galeries.

© Max Siedentopf

Inviter les footix dans les galeries

"Comment créer de l’art pour les gens qui n’aiment pas l’art ?" C’est en tentant de répondre à cette question que Max Siedentopf, établi à Londres, s’est interrogé sur le profil des gens qui ne s’intéressent pas à l’art. Qui sont celles et ceux qui se foutent du dernier Banksy, de la banane scotchée à un mur de Maurizio Cattelan et de la vente d’un Basquiat aux enchères ? Après une enquête aussi minutieuse qu’approfondie, l’artiste apporte un élément de réponse : les footix.

"J’aimais les différences entre les amateurs de musées et les fans de foot, qui semblent souvent être à l’opposé l’un de l’autre. Personnellement, je trouve beaucoup plus excitant d’essayer de travailler pour des gens qui, habituellement, se fichent éperdument de l’art, plutôt que de créer des œuvres pour le monde de l’art", détaille Max Siedentopf sur l’origine de son projet.

Les maillots emblématiques en peintures

Pour conquérir le cœur des supporters, l’artiste s’est inspiré des clubs européens emblématiques : Arsenal, Chelsea, Dortmund, la Juventus… Il a ensuite sélectionné un ou plusieurs maillots pour chacune des équipes qu’il souhaitait représenter, dans le but de les traduire en peintures. "Je ne voulais pas me concentrer sur une saison en particulier, mais plutôt trouver les maillots et modèles les plus intéressants de ces dernières années", détaille-t-il.

Composée de peintures minimalistes à l’effigie des maillots sélectionnés, la "Paintings League" s’approche du mouvement De Stijl, que les amateurs d’art peuvent reconnaître. Né aux Pays-Bas durant la première moitié du XXe siècle, celui-ci se caractérise par son caractère abstrait à travers des lignes et des couleurs en bloc. Les supporters des clubs en question y trouvent également leur compte, puisqu’ils peuvent désormais afficher leur amour pour leur club favori à travers une peinture à ses couleurs.

Les footix font d’ailleurs pleinement partie de la "Paintings League", puisque les peintures s’accompagnent de photographies : Max Siedentopf a immortalisé un supporter portant le maillot qui l’avait inspiré devant chacun des tableaux de sa ligue. "Chaque peinture représente un groupe diversifié de personnes à travers leurs intérêts, leurs passions et leurs expériences et en fin de compte, tente d’être la championne de la Paintings League".

Paintings League, de Max Siedentopf, est exposée jusqu’au 3 octobre 2021 à la galerie Kernweine, à Stuttgart, en Allemagne.

À voir aussi sur sports :