AccueilCulture sport

Supporter d'Oldham depuis 28 ans, il en devient coach et réalise l'exploit de sortir Fulham 10 jours plus tard

Publié le

par Julien Choquet

Le genre d'histoire dont on raffole. 

Ce week-end, il n'y avait pas que la Coupe de France qui se jouait. En Angleterre, la FA Cup était également d'actualité, et la magie a opéré sur de nombreux terrains, notamment du côté de Fulham. Le club de Premier League a en effet été battu sur sa pelouse par l'équipe d'Oldham, qui évolue en quatrième division (2-1), lors d'un match particulier pour son entraîneur Pete Wild. 

En effet, l'histoire de cet entraîneur de 33 ans n'est pas commune. Amoureux de Oldham depuis son enfance, il a d'abord été un supporter avant de devenir coach du centre de formation pendant plusieurs années. Lorsqu'il a appris que son équipe de cœur se déplacerait à Fulham en FA Cup, il a pris son billet pour faire le déplacement avec les fans, comme il le fait depuis 28 ans en tant que supporter numéro 1 de l'équipe. 

Mais tout a changé pour lui juste après Noël. En effet, pas satisfait par les résultats de son entraîneur en place Frankie Bunn, le club a décidé de le licencier et de proposer le poste d'entraîneur numéro 1 à Pete Wild. Un rêve devenu réalité pour ce fan, qui a réussi à créer l'exploit à Fulham 10 jours plus tard pour sa première en FA Cup à la tête de l'équipe, comme il le raconte à la BBC

"Les 10 derniers jours ont complètement changé ma vie. Je me souviens encore du premier match que j'ai vu d'Oldham, c'était il y a 28 ans le jour du Nouvel An. Maintenant j'en suis l'entraîneur. J'ai l'impression d'avoir décroché la lune. Durant le temps additionnel du match à Fulham, je n'ai fait que fixer ma montre. Je suis l'homme le plus heureux d'Oldham actuellement, je n'arrive pas à y croire." 

Pour le prochain tour, Pete Wild voulait rencontrer Manchester United pour une raison précise : venger l'équipe d'Oldham de 1994, qui avait été éliminée par les Red Devils en demi-finale de la compétition. L'histoire aurait été belle, mais le tirage au sort lui a réservé Doncaster, club de troisième division. Rendez-vous au prochain tour ?

À voir aussi sur sports :