AccueilCulture sport

Quand Shaquille O'Neal se fait drôlement remettre en place par des élus de l'Utah

Publié le

par Abdallah Soidri

© Robert H Alpert, CC BY-SA 3.0

Good defense.

Shaquille O'Neal n'a jamais eu sa langue dans sa poche. De Dwight Howard à Rudy Gobert, nombreux sont ceux à avoir fait les frais des remarques acerbes de l'ancien pivot. Dernièrement, c'est le joueur du Jazz Donovan Mitchell qui a été pris à partie par le Big Cactus, après un match pourtant abouti de l'arrière de 24 ans : "J’ai dit ce soir à propos de toi que tu étais l’un de mes joueurs préférés, mais que tu n’as pas ce qu’il faut pour passer au niveau supérieur."

Si la réponse de Mitchell à Shaq a été parfaite, l'arrière du Jazz a aussi pu compter sur la défense plus surprenante d'élus de l'état de l'Utah. Lors de la dernière séance de la chambre des représentants ce mardi, la défense de Donovan Mitchell face à son détracteur était inscrite à l'ordre du jour.

Avec une argumentation au second degré, les élus ont affirmé leur volonté de soutenir "leurs joueurs quand ils font face à d'étranges interviews d'après-match déguisées en discours d'encouragement", tout en se moquant gentiment des couacs dans la carrière d'O'Neal (statistiques aux lancers francs, mauvaises critiques de son film Kazaam, flop de son jeu vidéo Shaq Fu) et en vantant les nombreux accomplissements de Mitchell en trois saisons avec le Jazz. Dans le jargon NBA, on appelle ça une good defense.

À voir aussi sur sports :