On a demandé à un footballeur si faire l'amour avant un match jouait sur les performances

Abstinence ou pas abstinence ?

En novembre 2016, Samir Nasri fait une révélation sur le management de Pep Guardiola qui concerne l’activité sexuelle des joueurs. "Pour lui, les rapports sexuels après minuit, c’est interdit, parce qu’il faut avoir une bonne nuit de sommeil", confie l’ancien joueur de Manchester City. "Il nous a dit qu’il avait fait ça avec Messi, qui ne se blesse plus depuis".

Des propos que l'entraîneur catalan a démenti quelques jours plus tard, arguant même qu'"il est impossible de produire du bon football si vous n'avez pas de relation sexuelle avec votre partenaire". Un positionnement qui ne fait pas l’unanimité dans le monde du foot, et du sport en général. À la Coupe du monde 2014, le sélectionneur de la Bosnie avait même interdit à ses joueurs toutes relations sexuelles.

Publicité

Deux salles, deux ambiances. Et pour en savoir plus, on a demandé à Manu Imorou, ancien joueur professionnel, son ressenti et son expérience. Faire l’amour avant un match coupe-t-il vraiment les jambes ?

Konbini Sports | Le sexe avant un match, oui ou non ?

Pour moi, c’est oui.

Publicité

Vous comprenez la position des gens qui pensent l’inverse ?

Je ne me suis jamais vraiment penché sur la question, sur ce que dit la science — le plus important pour moi. Je n’ai jamais cherché à en savoir plus, donc je ne me suis pas intéressé à ce sujet.

Est-ce que vous avez réalisé vos meilleures performances après un rapport sexuel ?

Publicité

Je n’ai jamais fait le lien, mais je pense que oui. Sinon, ça voudrait dire que j’ai souvent été mauvais (rires).

Quel était le positionnement de vos différents entraîneurs ?

Jamais un entraîneur ne m’a dit de ne pas faire l’amour avant un match. Même quand on partait longtemps avec la sélection (du Bénin, N.D.L.R.) et que les épouses venaient, ça n’a jamais posé de soucis.

Publicité

"Je pense que c’est mieux après une victoire"

À votre avis, d’où vient cette idée, très répandue, qu’il ne faut pas avoir de rapport sexuel avant un match ?

Je pense que c’est une histoire d’influx nerveux. J’ai déjà entendu avant un match qu’il ne fallait pas se raser, pour ne pas perdre l’influx nerveux. J’ai même des entraîneurs qui ne voulaient pas qu’on joue dans les transports, justement pour garder cet influx nerveux.

Qu’en est-il de la masturbation ?

(Rires) Dans ma perception des choses, c’est la même. Parce qu’à la fin, tu atteins l’orgasme, tu te libères et tu te relâches.

Après un match, c’est mieux de le faire après une victoire ou après une défaite ?

Je pense quand même que c’est mieux après une victoire. Mais il faut dire qu’après une défaite, ça permet d’évacuer la frustration.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes générations ?

Chacun doit faire ce qu’il veut. Tant que t’as pas l’impression que ça influe sur tes performances, fais-le.

Par Abdallah Soidri, publié le 13/02/2020