AccueilCulture sport

Meyers Leonard est mis à l'écart par le Miami Heat après des propos antisémites

Publié le

par Ana Corderot

« Meyers Leonard » © Getty Images

Le joueur de NBA a totalement dérapé lors d'une partie de Call of Duty sur Twitch…

Alors qu'il n'était déjà pas en mesure de jouer à cause de sa rééducation à l'épaule, le centre des Miami Heat, Meyers Leonard, a sans doute vu ses chances de retourner sur le terrain dégringoler. Ce lundi soir, pendant qu'il geekait sur Call of Duty en live sur Twitch, Leonard a ouvertement lâché des insultes antisémites.

Devenue virale, la vidéo de son dérapage a immédiatement mis le feu aux poudres. On pouvait l'entendre crier : "Fucking coward, don't fucking snipe me, you fucking back-stabbing kike." Une réplique dont on vous épargnera la traduction complète mais qui, à un mot près, a tout fait dérailler. Traduit de l'anglais, "back-stabbing kike" signifie "youpin", soit une manière extrêmement vulgaire de qualifier les Juifs. On comprend mieux pourquoi la NBA a très vite réagi.

Dès mardi soir, alors que la vidéo circulait encore sur les réseaux sociaux, l'équipe a condamné dans un communiqué de presse sur Twitter le discours de haine de son joueur. Voici ce qu'elle y déclarait :

"La Miami Heat condamne avec véhémence l'utilisation des discours de haine. Les mots utilisés par Meyers Leonard étaient faux, et nous ne tolérerons aucun langage de haine. Entendre cela venant d'un joueur du Miami Heat est particulièrement décevant et blessant pour tous ceux qui travaillent ici, ainsi que pour le sud de la Floride, le Miami Heat et les communautés de la NBA. Meyers Leonard sera indéfiniment absent de l'équipe. La Miami Heat et la NBA vont coopérer et continuent d'enquêter."

Il semblerait alors que l'avenir de Meyers Leonard au sein des Miami Heat soit compromis. Toutefois, il a tout de même réagi en présentant ses excuses à travers un communiqué publié sur Instagram :

"Je suis profondément désolé d'avoir utilisé une insulte antisémite lors d'une diffusion en direct hier. Alors que je ne savais pas ce que le mot signifiait à l'époque, mon ignorance de son histoire et à quel point il est offensant pour la communauté juive n'est absolument pas une excuse et j'avais tout simplement tort. Je suis maintenant plus conscient de sa signification et je m'engage à rechercher correctement des personnes qui peuvent m'aider à me renseigner sur ce type de haine et comment nous pouvons la combattre.

Je reconnais mon erreur et il n'y a pas moyen de fuir quelque chose d'aussi blessant pour quelqu'un d'autre. Ceci ne me représente pas correctement et je veux m'excuser auprès des Arisons, mes coéquipiers, entraîneurs, le front office et toutes les personnes associées à l'organisation des Miami Heat, à ma famille, à nos fidèles fans et aux autres membres de la communauté juive que j'ai blessés. Je promets de faire mieux et je sais que mes actions futures seront plus puissantes que mon utilisation de ce mot."

À voir aussi sur sports :