Messi, Suarez, Perisic : les plus beaux buts européens du week-end

Messi a fêté son 6e Ballon d'or comme il se doit.

Il y a eu du spectacle en pagaille ce week-end sur les pelouses européennes. Les joueurs des quatre grands championnats nous ont régalés avec une flopée de beaux buts : frappes en lucarne, actions collectives, reprises de volée et un lob de 40 mètres. Petit tour d'horizon des plus belles réalisations du week-end.

Marco Reus (Borussia Dortmund)

Le Borussia Dortmund recevait ce samedi le Fortuna Düsseldorf dans un match particulier puisque le club fêtait son 110e anniversaire. Et pour cette soirée de gala, qui mieux que Marco Reus, l'enfant du club, pour ouvrir le bal. L'attaquant allemand conclut proprement une jolie action collective et lance son équipe vers une victoire 5-0.

Publicité

Ivan Perisic (Bayern Munich)

Dans le choc de la 14e journée de Bundesliga, le Borussia Mönchengladbach recevait le Bayern Munich. Et la lumière dans ce match est venue du champion en titre et de sa recrue croate Ivan Perisic qui nous gratifie d'une sublime reprise de volée en pleine lucarne. Hélas pour lui, cela n'a pas empêché son équipe de s'incliner.

Publicité

Antoine Griezmann - Luis Suarez - Lionel Messi (FC Baercelone)

Le GSM de Barcelone a capté en 5G ce samedi. Le trio d'attaque des Blaugranas a frappé fort contre Majorque avec quatre buts magnifiques inscrits : une balle piquée pour Griezmann, deux frappes enroulées de Messi et une talonnade somptueuse de Suarez.

Publicité

Naby Keita (Liverpool)

Mohamed Salah n'est pas qu'un buteur, il sait aussi faire marquer les autres. Lors de la tranquille victoire des Reds contre Bournemouth, l'Egyptien a délivré une très jolie passe décisive en talonnade pour Naby Keita sur l'ouverture du score.

Publicité

Goran Pandev (Genoa FC)

Le Macédonien a encore des beaux restes. L'ancien joueur de l'Inter Milan, aujourd'hui au Genoa, a marqué le premier but du match sur un lob de 40 mètres. À 36 ans, il régale encore.

Heung-Min Son (Tottenham)

Heung-Min Son a littéralement transpercé toute l'équipe de Burnley pour marquer un but d'anthologie. Parti de son propre camp, il passe en revue la moitié de l'effectif adverse dans une chevauchée solitaire. Une course incroyable que son coéquipier Lucas Moura ne renierait pas.

Par Abdallah Soidri, publié le 09/12/2019