AccueilCulture sport

L’histoire des "Minots" de l’OM bientôt racontée dans un documentaire

Publié le

par Abdallah Soidri

Marseille’s fans wave flags prior to the French L1 football match Olympique de Marseille vs AS Monaco on November 29, 2015 at the Velodrome stadium in Marseille, southern France. AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS / AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS

Une des plus grandes histoires de l’OM.

Nous sommes le 10 novembre 2019. L’OM profite de la réception de l’OL pour célébrer ses 120 ans. Ce soir-là, dans un Vélodrome en fusion, les Marseillais s’imposent 2-1 face aux Rhodaniens grâce à un doublé de Dimitri Payet. Dans la riche histoire de l’Olympique de Marseille, cet anniversaire aurait pu ne jamais avoir eu lieu si, en 1981, le club, alors en pleine lutte pour se maintenir en 2e division, n’avait pas été sauvé de la disparition par une bande de jeunes joueurs, qu’on surnomme les "Minots".

Le récit de ces enfants du club, venus à la rescousse d’une institution au bord du précipice, fait partie des plus grands moments de l’histoire de l’OM, au même titre que le sacre européen de 1993 ou le dernier championnat remporté en 2010. Pour les 40 ans de ce sauvetage, un documentaire veut rendre hommage à ces "Minots" qui ont permis au club phocéen de continuer à écrire ses plus belles pages.

Derrière ce projet, le bien nommé Minots, dont le teaser a été dévoilé ce mardi, on retrouve Jean-Charles De Bono, l’ancien olympien et protagoniste, et Mourad Aerts, journaliste pour le média FC Marseille, qui nous raconte la genèse du documentaire :

"Ça fait deux ans que je travaille avec Jean-Charles De Bono. Après chaque émission, il me raconte des anecdotes sur cette époque et à chaque fois je lui dis à quel point ce qu’ils ont réalisé est incroyable. À force, je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose sur cette équipe."

Car si les "Minots" – Éric Di Meco, José Anigo et autres Michel Flos – sont entrés dans la légende de l’OM il y a quatre décennies, leur histoire n’est pas connue de tous. D’où la volonté pour les auteurs, et notamment de Mourad Aerts, 35 ans, de "réaliser un documentaire qui parle à [sa] génération et à la génération suivante".

Une partie du projet a déjà été tournée, mais l’équipe du film est à court de budget pour boucler le documentaire et obtenir les images d’archives, essentielles dans une réalisation de ce genre. Pour les financer, les auteurs de Minots ont lancé un appel à la générosité via une plateforme de financement participatif, et ainsi récolter les fonds nécessaires pour raconter l’histoire des sauveurs de l’OM.

À voir aussi sur sports :